* = page
complète.

haut

Barkeria Knowles & Westc. 1838

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Epidendreae, Sous-Tribu : Laeliinae.

Ce genre comporte dix-sept espèces (dont 14 rien que pour le Mexique) à feuillage caduc, de petite à moyenne taille, épiphytes ou lithophytes qui poussent en forêts de moyenne altitude. Il est caractérisé par des racines épaisses, des pseudobulbes minces en forme de cannes, fusiformes à cylindriques, enveloppés de bractées scarieuses et souvent ramifiés vers leur milieu plutôt qu'à la base. Ces pseudobulbes portent des feuilles caduques distiques. L'inflorescence apicale, en racème porte plus ou moins de fleurs suivant les espèces.
À cultiver sur des branches ou des plaques de fougères arborescentes, en espace bien ventilé, à bonne lumière et bonne hygrométrie, avec une baisse de la température nocturne. Demande de bons arrosages et de l'engrais pendant la croissance et un repos presque au sec et à la lumière en hiver jusqu'à la reprise de la végétation.
Voir la page Barkeria genus Review de Phil's Orchid World.

Origine du nom : Hommage à George Barker (1776 - 1845), horticulteur anglais, le premier à avoir importé l'espèce type.
Distribution : Du Mexique à l'Amérique Centrale.
Espèce type : Barkeria elegans Knowles & Westc. 1838 = Barkeria uniflora (La Llave & Lex.) Dressler & Halb. 1977
Synonyme : Dothilophis Raf. 1838

barkeriola
B.barkeriola
dorotheae
B.dorotheae
fritz-halbingeriana
B.fritz-halbingeriana
lindleyana
B.lindleyana
lindleyana subsp. lindleyana
B.lindleyana
subsp.
lindleyana
lindleyana subsp. vanneriana
B.lindleyana
subsp.
vanneriana
melanocaulon
B.melanocaulon
naevosa
B.naevosa
obovata
B.obovata
palmeri
B.palmeri
scandens
B.scandens
shoemakeri
B.shoemakeri
skinneri
B.skinneri
spectabilis
B.spectabilis
strophinx
B.strophinx
uniflora
B.uniflora
whartoniana
B.whartoniana
nulle
 

Barkeria barkeriola Rchb. f. 1884

BarkeriaBarkeriola01.jpg
Photo © koehres-kaktus.de

Origine du nom : Hommage à George Barker (1880 - 1965), libraire et naturaliste anglais grand amateur d'orchidées.
Distribution : Ouest du Mexique (Sinaloa, Nayarit, Jalisco).
Taille : 20 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Toute saison sauf printemps en culture, automne et début d'hiver au Mexique.
Taille des pseudobulbes : 20 cm.
Taille des feuilles : 8 cm.
Taille de l'inflorescence : 5 à 25 cm.
Taille des fleurs : 2,5 à 3,5 cm de large.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse près de la côte Pacifique, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1000 mètres d'altitude sur des arbres ou des arbrisseaux, quelquefois juste au dessus de l'eau. Les pseudobulbes sont fusiformes, comme des tiges renflées; ils portent plusieurs feuilles lancéolées, près de l'apex et le long des pseudobulbes; elles sont rougeâtres sur le dessous et tombent assez vite à l'automne. L'inflorescence apicale est longue, érigée, en racème et porte de 2 à 10 fleurs; elle pousse au sommet des nouveaux pseudobulbes arrivés à maturité.
L'espèce est proche de B. uniflora et s'en distingue aisément par ses ailes charnues sur la colonne, qui est plus large au milieu, et le nectarium qui est en forme de sac. Les sépales sont également plus longs que les pétales.
À cultiver monté en ambiance humide et arroser tous les jours en été, voire plusieurs fois par forte chaleur. Garder presque au sec et un peu plus frais, mais à bonne exposition en hiver. Une bonne aération est recommandée.

Synonymes : Epidendrum barkeriola (Rchb. f.) A.H. Kent 1890


Barkeria dorotheae Halb. 1976

BarkeriaDorothea.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Hommage à une botaniste américaine du Mexique, Dorothy O'Flaherty qui a découvert cette plante en 1975.
Distribution : Mexique (Colima, Jalisco).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Été jusque hiver.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 80 cm.
Taille des fleurs : 3-3,5 cm.
Durée de la floraison :

Espèce épiphyte ou lithophyte, à pseudobulbes minces et érigés, en forme de cannes qui se ramifient facilement. Il pousse sur des arbrisseaux de la côte sèche du Mexique, au milieu de cactus et de petits arbres, depuis le niveau de la mer jusqu'à 100 mètres d'altitude, en des zones mi ombragées ou biens exposées. Les inflorescences apicales, en racème sont érigées et portent de nombreuses fleurs et peuvent refleurir. Elles viennent sur des pseudobulbes sans feuille en fin d'automne ou en début d'hiver. Les pétales et les sépales sont couleur lavande, ou rose lilas, en forme d'ombrelle. Le labelle est grand, blanc au centre avec les taches pourpre foncé.
D'après Phil's orchid site son aire de répartition n'est guère plus grande qu'un court de tennis.
Comme les autres espèces du genre, les racines ne doivent pas sécher pendant sa croissance mais un repos presque sec est nécessaire après la chute des feuilles.

Synomymes : Pas de synonymes.


Barkeria fritz-halbingeriana Soto Arenas 1993

vide

Origine du nom : Hommage au botaniste mexicain contemporain Federico Halbinger (et Fritz Hamer ?)
Distribution : Mexique (Oaxaca)
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Espèce endémique de la région de Oaxaca, proche de B. melanocaulon et B. whartoniana. Elle s'en distingue par sa colonne pressée contre le labelle, une plus grande taille, des fleurs plus petites, un comportement plus cespiteux et un labelle oblong avec des zones plus sombres à son extrémité. Les fleurs sont rose pâle avec un labelle ponctué de magenta.

Synomymes : Pas de synonymes.


Barkeria lindleyana Bateman ex Lindl. 1842

Barkeria_LindleyanaJCG.jpg BarkerialindleyanaML.jpg Barkerialindleyana2ML.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © Maurice Limousin

Origine du nom : Hommage au grand botaniste anglais John Lindley (1799 - 1865).
Distribution : Du Mexique à l'Amérique Centrale.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 80 cm portant de 5 à 20 fleurs.
Taille des fleurs : 5-6 cm.
Durée de la floraison :

Espèce plutôt rupicole (contrairement à la sous espèce vanneriana) des forêts à feuillage caduc ou semi-caduc, entre 200 et 2500 mètres d'altitude, sur les pentes ouest orientées vers le Pacifique. Ses tiges, en forme de cannes, sont enveloppées par la base des feuilles. Les inflorescences en racème, inclinées, poussent sur les tiges matures. Dans les stations où il pousse, on le trouve en abondance et sa floraison est spectaculaire. Les fleurs sont généralement plus foncées que la sous espèce vanneriana; elles sont entourées de bractées parcheminées.
Il existerait une variété centerae dont le labelle possède une base en forme de coeur et une extrémité plus foncée et qui fleurirait à une autre saison.

Synonymes : Epidendrum lindleyanum (Bateman ex Lindl.) Rchb. f. 1862;   Epidendrum lindleyanum var. centerae A.H. Kent 1890.


Barkeria lindleyana subsp. lindleyana

vide

Origine du nom :
Distribution : Costa Rica, Salvador, Gatemala et Honduras.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Pousse sur les arbres et arbrisseaux entre 800 à 1600 mètres d'altitude. Les fleurs ont un labelle couleur lilas; le centre est blanc avec des points lilas foncé à l'apex, le labelle a trois crêtes proéminentes à l'avant.

Synonymes : Barkeria lindleyana var. centerae Rchb. f. 1873


Barkeria lindleyana subsp. vanneriana (Rchb. f.) Thien 1971

vide

Origine du nom : Hommage à W. Vanner, collectionneur de la fin du 19èmesiècle.
Distribution : Mexique (Puebla, Guerrero, Oaxaca).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 35 cm.
Taille des fleurs : Jusque 5 cm.
Durée de la floraison :

Plante mexicaine largement répandue entre 1000 et 2000 mètres d'altitude, dans des zones plus désertiques que l'espèce principale (plus à l'Est de Oaxaca). Elle pousse au milieu des herbes et des buissons près du sol. Son inflorescence apicale en racème porte de nombreuses fleurs rose-lavande avec un disque pourpre foncé sur le labelle couleur lavande; les fleurs de cette sous espèce sont de couleur plus claire que celles de l'espèce type.

Synonymes : Epidendrum vannerianum Rchb. f. 1885;   Barkeria vanneriana Rchb. f. 1885.


Barkeria melanocaulon A.Rich. & Galeotti 1845

BarkeriaMelanocaulonLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Grec melas : noir et caulos : tige.
Distribution : Mexique (Oaxaca).
Taille : 10 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps au Mexique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 6 cm x 9 mm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 3-4 cm de large sur 3 cm de haut
Durée de la floraison :

Épiphyte, ou plus souvent lithophyte, miniature qui pousse sur des rochers calcaires, entre 1600 et 1700 mètres d'altitude, qui n'a été trouvé que dans deux localités de la région d'Oaxaca. L'inflorescence en racème, de taille moyenne, porte un nombre variable de fleurs inodores. Comme son nom l'indique, il possède des tiges noires.
Il est facilement identifiable par sa couleur lilas pâle ou rose pâle, sa colonne jaune charnue veinée de vert-lilas (et non pas rayée de rouge comme d'autres), qui diverge du labelle; il est le seul du genre à avoir cette caractéristique.
Beaucoup de B. melanocaulon vendus en Europe au siècle dernier sont en fait des B. halbingeri (actuellement B. whartoniana)
Cette espèce est menacée dans son habitat du fait de cueillette intensive.
Voir «THE ORCHIDACEAE OF MEXICO, A taxonomic synopsis» by Miguel Angel Soto Arenas, Gerardo A.. Salazar et Eric Hágsater.

Synonymes : Epidendrum melanocaulon (A. Rich. & Galeotti) Rchb. f. 1862;   Barkeria halbingeri Thien 1973.


Barkeria naevosa (Lindl.) Schltr. 1923

BarkeriaNaevosaLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin naevus : tache.
Distribution : Mexique (Oaxaca, Guerrero).
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Mai au Mexique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20 à 40 cm.
Taille des fleurs : 3,5 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte de la côte pacifique, entre 400 et 1000 mètres d'altitude, où il est abondant sur les arbres, notamment les cacahuananche (Gliricidia sepium, petit arbre dont on fait des haies). Il fleurit avec une longue inflorescence portant de nombreuses fleurs très attrayantes. Les couleurs sont variées et vont jusqu'au magenta très foncé. C'est la seule espèce à avoir un parfum diurne très prononcé. L'espèce est facilement identifiable par sa couleur rougeâtre, sa large colonne, la forme particulière de son labelle avec des crêtes verruqueuses et des veines latérales, et son ovaire en forme de goître.
Une température inférieure à 15 °C stoppe la croissance et compromet la floraison. Les températures idéales se situent entre 18 et 32 °C.

Synonymes :
Epidendrum naevosum Lindl. 1853Epidendrum chinense var. naevosum (Lindl.) L.O. Williams 1951 Barkeria chinensis subsp. naevosa (Lindl.) Thien 1971


Barkeria obovata (C. Presl) Christenson 1989

BarkeriaObovata_327.jpg BarkeriaObovata_322.jpg BarkeriaObovata572.jpg
Capsule
Photos © J.L. Barbry

Barkeria_obovata_3289.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin ob contraire, inversé et ovatus : en forme d'oeuf
Distribution : Du Mexique jusque Panama.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Frais à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Hiver.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 8 cm portant jusque 11 fleurs.
Taille des fleurs : 2,2 cm.
Durée de la floraison :

Cet épiphyte, plus connu sous son ancienne dénomination (B. chinensis) est l'espèce la plus largement distribuée du genre, et probablement aussi l'espèce la moins spectaculaire. Elle est abondante, entre 500 et 1700 mètres d'altitude sur des troncs, par exemple de ficus, et même sur les caféiers, en compagnie de Notylia trisepala ou d'Oncidium carthagenens. L'inflorescence est apicale, assez courte, en racème et porte jusque onze fleurs qui s'ouvrent à peine. Les fleurs ont des lignes rouges et des veines pointillées sur le labelle. La plante sans fleur est identique à B. palmeri et B. naevosa et ne peut s'en différencier qu'à la floraison.
Sa grande diversité de répartition fait que cette espèce est très tolérante sur la température.

Synonymes :
Oncidium obovatum C. Presl 1827Broughtonia chinensis Lindl. 1842Laeliopsis chinensis (Lindl.) Lindl. 1853
Epidendrum nonchinense Rchb. f; 1862Barkeria nonchinensis (Rchb.f.) Schltr. 1915Epidendrum chinense (Lindl.) Ames 1924
Barkeria chinensis (Lindl.) Thien ex Dressler 1966


Barkeria palmeri (Rolfe) Schltr. 1918

BarkeriaPalmeriLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage au botaniste américain Ernest Jesse Palmer (1875-1962).
Distribution : Ouest du Mexique (Colima, Jalisco, Nayarit, Sinaloa).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Hiver.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 12 cm par 7 cm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 40 cm portant 2 à 100 fleurs.
Taille des fleurs : 1,5-2 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte endémique de la côte Ouest du Mexique qui pousse entre 300 et 1300 mètres d'altitude, dans les forêts tropicales à feuilles caduques ou semi caduques. Il possède de minces pseudobulbes fusiformes enfermés par des gaines scarieuses. L'inflorescence, simple ou ramifiée, naît après la chute des feuilles, en hiver, et peut porter une centaine de fleurs sur un gros specimen adulte. Un arbre de la place centrale de la ville de Tamala, dans la province de Colima, est réputé en porter plusieurs centaines de pieds. Les fleurs sont blanches avec des taches mauves, le centre blanc avec du jaune.
Il vaut mieux le cultiver monté, avec beaucoup d'eau, d'engrais et de lumière pendant sa croissance. Le jaunissement des feuilles donne le signal de l'arrêt des arrosages et de l'engrais.

Synonymes : Epidendrum palmeri Rolfe 1893;   Barkeria chinensis subsp. palmeri (Rolfe) Thien 1971.


Barkeria scandens (Lex.) Dressler & Halbinger 1977

barkeria_scandensAMG.jpg BarkeriaScandensJCG.jpg BarkeriaScandensLG.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhoto ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photo © Lourens Grobler

BarkeriaUniflora600.jpg BarkeriaScandens463.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin scandens : grimpant.
Distribution : Centre et Sud-Ouest du Mexique.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Fin été, automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 3 à 5 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte ou rupicole qui pousse entre 1000 et 2000 mètres d'altitude, sur des rochers, des arbres ou des arbrisseaux, voire même des cactus. L'inflorescence est ramifiée, et porte beaucoup de fleurs qui durent longtemps. Cette espèce est reconnaissable à sa couleur rouge magenta vif.
Il vaut mieux le faire pousser sur plaque, avec un repos assez sec en hiver après la chute partielle des feuilles, avec juste des vaporisations.

Synonymes :
Pachyphyllum scandens Lex. 1825Barkeria cyclotella Rchb. f. 1880Epidendrum cyclotellum Rchb. f. 1880
Epidendrum lindleyanum var. cyclotellum (Rchb. f.) A.H. Kent 1890Barkeria lindleyana subsp. cyclotella (Rchb.f.) Thien 1971


Barkeria shoemakeri Halb. 1975

BarkeriaShoemakeriLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : hommage à Don Samuel Shoemaker, découvreur de l'espèce.
Distribution : Mexique (Sinaloa, Michoacan, Oaxaca).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Hiver.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 1,6 cm.
Durée de la floraison :

Trouvée aux alentours de 620 mètres d'altitude, le long des lits de ruisseaux asséchés, c'est une espèce à feuilles caduques. L'inflorescence en racème est courte et porte plusieurs fleurs s'ouvrant successivement durant le milieu de l'hiver. C'est l'espèce du genre possédant les plus petites fleurs. Elle se distingue des autres espèces par ses fleurs plus petites, une grande colonne divergeante à l'apex et un calus pointu en forme de bouclier.
Comme la plupart des Barkeria, cette espèce préfère être montée sur plaque et demande beaucoup d'eau, d'engrais et de lumière pendant sa croissance, au printemps et en été, et un repos au sec et plus frais en hiver, après la chute des feuilles.

Synomymes : Pas de synonymes.


Barkeria skinneri (Bateman ex Lindl.) Paxton 1849

barkeria_skinneriCN01.jpg barkeriaskinneriCN03.jpg barkeria_skineriDK.jpg
Photos © Christa NoëlPhoto © Dominique Karadjoff

BarkeriaSkinneriJCG.jpg BARKERIAskinneriCM.jpg barkeriaskinCM01.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © Christiane Meuwly

Origine du nom : Hommage à George Ure Skinner (1805 - 1867), collecteur de plantes écossais qui a découvert cette plante.
Distribution : Mexique (Chiapas) et Guatemala
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid.
Époque de floraison : De l'été à l'automne (en hiver au Mexique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 30 cm.
Taille des fleurs : 2 à 4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte mince et compact, de taille moyenne, qui ne pousse que sur des chênes, entre 1000 et 2000 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont longs et fins, fusiformes entourées de plusieurs gaines scarieuses. Ils portent plusieurs feuilles charnues et caduques. L'inflorescence terminale est érigée, en racème ou paniculée, entourée de plusieurs gaines scarieuses et porte un nombre de fleurs variable, de longue durée. Les petites fleurs sont facilement reconnaissables à leur couleur rouge magenta et à 3 ou 5 crêtes jaunes sur le labelle en pointe acérée.
Cette espèce a été découverte par Skinner qui l'envoya en 1835 au botaniste Bateman. Au Guatemala, où elle est entre 13 et 21 °C toute l'année, elle a failli disparaître à cause de la déforestation en faveur des champs de café.
Espèce à cultiver comme les autres Barkeria, avec assez de fraîcheur, sans toutefois descendre en dessous de 12°C. Apprécie les températures nocturnes assez fraîches.

Synonymes :
Epidendrum skinneri Bateman ex Lindl. 1836Dothilophis purpurea Raf. 1838Barkeria skinneri var. major Paxton 1849
Epidendrum fuchsii Regel 1851


Barkeria spectabilis Bateman ex Lindl. 1842

BarkeriaSpectabilis_523.jpg BarkeriaSpectabilis686.jpg BarkeriaSpectabilis687.jpg
Photos © J.L. Barbry

BarkeriaSpectabilis1CN.jpg barkeriaspectabilis2CN.jpg Barkeria_spectabilisRW.jpg
Photos © Christa NoëlPhoto © Rémi Wild

BarkSpectFrenz58.jpg BarkSpectabFrenzel059.jpg
Plantes des Ets Frenzel (Expo de Montigny 2006)
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin spectabilis/is/e : remarquable.
Distribution : Du Mexique (Chiapas) au Nicaragua.
Taille : Jusque 90 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Fin printemps - début été (de mars à mai dans son biotope).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : jusque 25 cm.
Taille des fleurs : 8 cm de large sur 6 cm de haut.
Durée de la floraison :

C'est la plus petite espèce de la section B. lindleyana, mais celle qui porte les plus grosses fleurs. C'est un petit épiphyte ou lithophyte de zones arides qui pousse sur des arbrisseaux, et plus fréquemment sur des chênes, entre 1500 et 2000 mètres d'altitude, sur les crêtes. Ses pseudobulbes sont fusiformes-cylindriques et revêtus de bractées; Ils portent de deux à quatre feuilles vertes tirant sur le pourpre si elles sont très exposées à la lumière. L'inflorescence apicale porte une grappe de 2 à 10 fleurs comportant du blanc, du pourpre pâle et du pourpre foncé. Espèce très florifère avec des fleurs variables en taille dont les specimen cultivés peuvent devenir beaucoup plus gros qu'à l'état sauvage.
Cultiver sur plaque, à ombre modérée, avec arrosages abondants pendant la croissance et un repos au sec et à la lumière en hiver.

Synonymes : Epidendrum spectabile (Bateman ex Lindl.) Rchb. f. 1862;   Barkeria lindleyana subsp. spectabilis (Bateman ex Lindl.) Thien 1971.


Barkeria strophinx (Rchb. f.) Halb. 1977

vide

Origine du nom : ?
Distribution : Mexique (Michoacán).
Taille : 40 cm à 70 cm, souvent moins.
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : Jusque 14 cm de long sur 32 mm de large.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 3 cm env.
Durée de la floraison :

Endémique de la région de Michoacán, au Mexique, cette espèce a longtemps été considérée comme uns sous-espèce de B. naevosa. Elle en diffère par son parfum, par le fait que ses fleurs, y compris la colonne, sont plus petites et de couleur différente. Ses ramifications et le nombre de fleurs sont aussi différents. C'est une plante rare et menacée qui pousse sur des arbres, dans les forêts ouvertes ou humides et sur des collines de broussailles, jusque 1600 mètres d'altitude. Elle fleurit en général après la chute de ses feuilles.

Synonymes : Epidendrum strophinx Rchb. f. 1876;   Barkeria naevosa subsp. strophinx (Rchb.f.) Halb. 1974.


Barkeria uniflora (Lex.) Dressler & Halbinger 1977

barkeria_unifloraAMG.jpg
Photo © Anne-Marie Gabriel

Origine du nom : Préfixe latin uni : unique et florus : fleur. Pourquoi ?
Distribution : Centre et Sud-Ouest du Mexique.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Automne hiver en Europe.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 30 cm.
Taille des fleurs : 5,5 cm.
Durée de la floraison :

Autrefois connu sous le nom de B. elegans, ce petit épiphyte pousse sur des arbres et arbrisseaux le long des lits de ruisseaux asséchés, entre 1500 et 1700 m d'altitude. Toutes les plantes trouvées l'ont été sur des branches de moins de 12 cm de diamètre, avec leurs racines flottant au vent. Il fleurit en fin de printemps dans son biotope, avec une inflorescence apicale en racème portant plusieurs grosses fleurs. Les fleurs ressemblent assez à celles de B. barkeriola avec les sépales toujours plus longs que les pétales, et les pétales toujours plus larges que les sépales. Le labelle est rose pâle avec de grosses taches rouges, la colonne jaunâtre pointillée de pourpre.
Espèce très jolie mais très difficile à maintenir en culture. La mise en pot de ce Barkeria lui est fatal.

Synonymes :
Pachyphyllum uniflorum Lex. 1825Barkeria elegans Knowles & Westc. 1838Epidendrum elegans (Knowles & Westc.) Rchb .f. 1862


Barkeria whartoniana (C. Schweinf.) Soto Arenas 1993

BarkeriaWarthoniana01.jpg BarkeriaMelanocaulon657.jpg BarkeriaMelanocaulon780.jpg
Photo © koehres-kaktus.dePhotos © J.L. Barbry

BarkeriaMelanocaulon781.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage au botaniste américain contemporain C.H. Wharton.
Distribution : Mexique (Oaxaca).
Taille : 25 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Novembre à février en Europe; printemps au Mexique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Petite espèce rupicole rare. Elle pousse entre 200 et 300 mètres d'altitude dans les forêts chaudes et sèches de l'Isthme de Tehuantepec, au Mexique, d'où elle est endémique. Elle possède des pseudobulbes en forme de cannes dont les nouvelles pousses ont tendance à repartir vers le haut. Elle a été confondue avec B. melanocaulon. Elle fleurit avec une inflorescence apicale, en racème portant trois ou quatre très jolies fleurs non odorantes, couleur rose clair. Le labelle est décollé de la colonne charnue qui est de temps en temps presque noire sur la surface supérieure, presque sur la longueur entière. Elle est seule espèce du genre à avoir cette caractéristique.
Il lui faut un support qui puisse satisfaire sa nature grimpante. À cultiver à forte luminosité mais sans insolation directe, avec un repos hivernal au sec après la chute des feuilles.

Synonymes : Epidendrum whartonianum C. Schweinf. 1948



Tableau des synonymes

Barkeria chinensis (Lindl.) Thien ex Dressler 1966 Barkeria obovata (C. Presl) Christenson 1988 publ. 198.
Barkeria chinensis subsp. naevosa (Lindl.) Thien 1970 publ. 1971 Barkeria naevosa (Lindl.) Schltr. 1923
Barkeria chinensis subsp. palmeri (Rolfe) Thien 1970 publ. 1971 Barkeria palmeri (Rolfe) Schltr.1918
Barkeria cyclotella Rchb. f. 1880 Barkeria scandens (Lex.) Dressler & Halbinger 1977
Barkeria elegans Knowles & Westc. 1838 Barkeria uniflora (Lex.) Dressler & Halbinger 1977
Barkeria halbingeri Thien 1973 Barkeria melanocaulon A. Rich. & Galeotti 1845
Barkeria lindleyana subsp. cyclotella (Rchb. f.) Thien 1970 publ. 1971 Barkeria scandens (Lex.) Dressler & Halbinger 1977
Barkeria lindleyana subsp. spectabilis (Bateman ex Lindl.) Thien 1970 publ. 1971 Barkeria spectabilis Bateman ex Lindl. 1842
Barkeria lindleyana var. centerae Rchb. f., 1873 Barkeria lindleyana subsp. lindleyana
Barkeria naevosa subsp. strophinx (Rchb. f.) Halb. 1974 Barkeria strophinx (Rchb. f.) Halb. 1977
Barkeria nonchinensis (Rchb. f.) Schltr. 1915 Barkeria obovata (C. Presl) Christenson 1988 publ. 1989
Barkeria skinneri var. major Paxton 1849 Barkeria skinneri (Bateman ex Lindl.) Paxton 1849
Barkeria vanneriana Rchb. f. 1885 Barkeria lindleyana subsp. vanneriana (Rchb. f .) Thien 1970 publ. 1971


retour à l'accueil
Création : juin 2006 Dernière modification : 15 juin 2009 Page vue 4975 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional