* = page
complète.

haut

Mystacidium Lindl. 1836

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Aerangidinae.

Petit genre de dix espèces épiphytes de petite taille, monopodiales, dont certaines perdent leurs feuilles en hiver.
Elles se plaisent bien montées sur un morceau de branche ou sur une plaque d'écorce de chêne. Les espèces qui perdent leurs feuilles en hiver demandent une bonne exposition lumineuse et moins d'humidité pendant leur saison de repos. Elles sont en général très florifères.

Origine du nom : Grec mystax : moustache, à cause des lobes du rostellum, poilu chez quelques espèces.
Distribution : Depuis la Tanzanie jusqu'au sud de l'Afrique.
Espèce type : Mystacidium filicorne Lindley 1836 = Mystacidium capense L.f. 1917
Synonyme : Epidorchis Thouars 1809

aliceae
M.aliceae
braybonae
M.braybonae
capense
M.capense
flanaganii
M.flanaganii
gracile
M.gracile
nguruense
M.nguruense
pulchellum
M.pulchellum
pusillum
M.pusillum
tanganyikense
M.tanganyikense
venosum
M.venosum
nulle
 
nulle
 

Mystacidium aliceae Bolus 1911

MystacidiumAliciaeLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage à Alice Pegler (1881-1929), professeur, peintre et collectionneuse d'orchidées à East Cape.
Distribution : Afrique du Sud (du S.E. le la province du Cap jusqu'au N.E. de KwaZulu-Natal).
Taille : 1 cm.
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Novembre à mars en Afrique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 2 à 6 cm par 4 à 6 mm.
Taille de l'inflorescence : 10-15 mm.
Taille des fleurs : 6-7 mm.
Durée de la floraison :

L'une des plus petites espèces du genre. C'est un épiphyte nain qui pousse sur des rameaux ou de petites branches, dans l'ombre profonde des forêts humides, souvent près de cours d'eau, en dessous de 500 mètres d'altitude. Les minces inflorescences portent de 3 à 7 fleurs, jaune verdâtre translucide, dont les éperons mesurent de 6-7 mm.
Se cultive de préférence monté sur plaque de bois ou d'écorce, à l'ombre et à forte hygrométrie.

Synomymes : Pas de synonymes.


Mystacidium braybonae Summerh. 1949

MystacidiumBraybonaeMA.jpg MystacidiumBraybonaeLG.jpg MystacidiumBraybonaePhH.jpg
Photo © Michel AncelPhoto © Lourens GroblerPhoto © Philippe Heuber

Origine du nom : Hommage à Mrs. H. Braybon, orchidophile d'Afrique du Sud.
Distribution : Nord de l'Afrique du Sud (Montagnes Soutpansberg).
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Hiver à fin printemps (novembre à janvier en Afrique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 2 à 6 cm sur 1 à 1,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 2 à 5 cm portant de 5 à 10 fleurs.
Taille des fleurs : 1,5 à 2 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte miniature très joli qui pousse sur les Ficus, à l'ombre des forêts du nord de l'Afrique du Sud soumises à une saison sèche marquée. Les petites tiges portent de 2 à 5 feuilles vert foncé, elliptiques à laniformes, quelquefois absentes durant la floraison. Les inflorescences pendantes naissent en dessous des feuilles et portent un faisceau de fleurs parfumées d'un blanc pur qui possèdent un éperon de 14 à 22 mm.
À cultiver à ombre modérée et forte humidité, avec une période plus fraîche et plus sèche pendant la période de repos hivernale.

Synomymes : Pas de synonymes.


Mystacidium capense (L. f.) Schltr. 1914

MystacidiumCapenseMA.jpg MystacidiumCapenseLG.jpg
Photo © Michel AncelPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : De la province du Cap en Afrique du Sud.
Distribution : Afrique de Sud (provices du Cap, KwaZulu-Natal, Swaziland et Northern).
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température :
Époque de floraison : Mai-juin.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 3 à 13 cm sur 1-1,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 6 à 10 cm, portant 6 à 14 fleurs.
Taille des fleurs : 2 cm env.
Durée de la floraison :

Probablement le plus cultivé des Mystacidium, il est aussi largement distribué dans toute l'Afrique du Sud où on le trouve dans les forêts chaudes et sèches d'Acacias, généralement à basse altitude, où on ne trouve que très peu d'autres épiphytes. Ses courtes tiges portent de 4 à 10 feuilles vert foncé, laniformes, ou légèrement oblancéolées inégalement bilobées à l'apex. Les nombreuses inflorescences pendantes portent de 6 à 14 fleurs blanches réparties sur 2 rangs au parfum nocturne de noix de coco. L'éperon mesure de 4 à 6 cm.
En dépit du fait qu'il pousse dans un biotope restreint, il est assez facile à cultiver. Il vaut mieux le maintenir sur plaque, à assez bonne exposition, avec des arrosages réguliers. Un repos hivernal plus sec et plus lumineux favorise la floraison.

Synonymes :
Epidendrum capense L. f. 1782Angraecum capense (L. f.) Lindl. 1833Mystacidium filicorne Lindl. 1836
Aeranthes filicornis Rchb. f. 1864Limodorum longicornu Sw. 1799Eulophia longicornis (Sw.) Spreng. 1826
Epidorchis longicornis (Sw.) Kuntze 1891Mystacidium longicornu (Sw.) T. Durand & Schinz 1894


Mystacidium flanaganii (Bolus) Bolus 1905

MystacidiumFlanaganiiLG.jpg
'Gladdespruit'
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage à Henry George Flanagan (1861-1919), collecteur et voyageur Sud Africain.
Distribution : Afrique du Sud(Provinces du Cap, KwaZulu-Natal et Northern).
Taille : 3 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid.
Époque de floraison : Automne-hiver (décembre et janvier en Afrique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : Jusque 3,5 cm par 4-7 mm.
Taille de l'inflorescence : 2 à 4,5 cm.
Taille des fleurs : 7 à 10 mm.
Durée de la floraison :

Espèce naine largement répandue dans les forêts de montagne relativement fraîches et humides d'Afrique de Sud que l'on trouve sur les rameaux et petites branches de yellowwood (Cladrastis lutea ou Virgilier à bois jaune ?). La petite tige porte de 2 à 5 feuilles laniformes ou elliptiques. L'inflorescence pendante se divise en 1 à 5 racèmes et porte de très nombreuses petites fleurs vert pâle ou blanc-jaunâtre avec un mince éperon de 2-3 cm de long. Difficile à différencier de M. pusillum qui est un peu plus petit.
Plante très difficile à garder qui doit rester sur son support d'origine. Demande un repos au sec.

Synonymes : Angraecum flanaganii Bolus 1896


Mystacidium gracile Harv. 1863

MystacidiumGracileQTL.jpg MystacidiumGracileLG.jpg
Photo © Q.T. LuongPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin gracilis/is/e mince, grêle, effilé.
Distribution : Zimbabwe et Afrique du Sud.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Hiver (juin à octobre en Afrique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 3 cm par 3 mm.
Taille de l'inflorescence : 4 à 10 cm portant 4 à 12 fleurs.
Taille des fleurs : 1 cm.
Durée de la floraison :

Petite espèce très grêle, aux racines minces, généralement aphylle dans la nature, qui pousse sur des troncs et des grosses branches, jusqu'à 1800 mètres d'altitude. Les feuilles, plus fréquentes en culture, sont elliptiques ou linéaires. Les inflorescences sont très pendantes et portent jusque 12 fleurs sur deux rangs, blanc verdâtre, au délicieux parfum nocturne qui s'ouvrent successivement à partir de l'apex.
Plante difficile à cultiver. Cultiver sur petite branche, à l'ombre (80 %) très humide, avec des arrosages réguliers en été, moins au printemps et en automne et peu en hiver.

Synonymes : Aeranthes gracilis (Harv.) Rchb. f. 1867


Mystacidium nguruense P.J. Cribb 1989

vide

Origine du nom : Des monts Nguru, en Tanzanie.
Distribution : Tanzanie (Monts Nguru).
Taille : Quelques centimètres.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Février en Afrique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 12-18 cm × 1,3-2 cm.
Taille de l'inflorescence : 6-9 cm.
Taille des fleurs : 1,5 cm ?
Durée de la floraison :

Espèce qui pousse dans les forêts des réserves de la région de Morogoro, vers 2000 mètres d'altitude, où elle fréquente la canopée, sur des branches couvertes de mousses et de fougères. Sa petite tige de 5 cm porte 4 ou 5 feuilles et possède de nombreuses racines. Les feuilles sont falciformes, linéaires et inégalement bilobées à l'apex. Les inflorescences portent de 5 à 8 fleurs blanches qui ne s'ouvrent pas complètement.
Se cultive probablement sous plus forte luminosité que les autres espèces, avec une forte hygrométrie, spécialement la nuit.

Synomymes : Pas de synonymes.


Mystacidium pulchellum (Kraenzl.) Schltr. 1918

vide

Origine du nom : Latin pulchellus/a/um : joli, mignon.
Distribution : Sud Ouest de la Tanzanie.
Taille : Quelques centimètres.
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Décembre et février en Afrique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 1,3 à 5 cm de long sur 4 à 10 mm de large.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Épiphyte nain dont la tige n'excède pas 10 mm et pourvu de nombreuses racines fines. La tige porte 3 ou 4 feuilles obovées, charnues, inégalement bilobées à l'apex. Les inflorescences portent de 4 à 7 fleurs blanches avec la capsule d'anthère vert brillant. L'éperon mesure de 15 à 17 millimètres. Il pousse dans les forêts pluvieuses d'altitude, entre 1700 et 2400 mètres d'altitude.

Synonymes : Listrostachys pulchella Kraenzl. 1900


Mystacidium pusillum Harv. 1863

MystacidiumPusillumLG.jpg MystacidiumPusillum2LG.jpg
Photos © Lourens Grobler

Origine du nom : Llatin pusillus/a/um : petit.
Distribution : Afrique du Sud (Provinces du Cap, KwaZulu-Natal et Northern).
Taille : 1 cm.
Exposition :
Température : Tempéré.
Époque de floraison : Hiver en Afrique.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 15-27 mm par 5-6 mm.
Taille de l'inflorescence : 17 mm.
Taille des fleurs : 6-7 mm., éperon de 13-16 mm.
Durée de la floraison :

C'est le plus petit des Mystacidium, avec de fines racines, quasiment pas de tige (moins de 10 mm de long) et de 2 à 5 feuilles elliptiques. Les petites inflorescences pendantes portent de 2 à 5 fleurs vert pâle. Il pousse entre 900 et 1200 mètres d'altitude sur des buissons, dans les broussailles, dans des forêts tempérées et subtropicales.
Se cultive probablement sous très forte hygrométrie.

Synonymes : Aeranthes pusilla (Harv.) Rchb. f. 1867


Mystacidium tanganyikense Summerh. 1945

MystacidiumTanganyikenseLG.jpg MystacidiumTanganyikenseLG2.jpg MystacidiumTanganyikenseBW.jpg
Photos © Lourens GroblerPhoto © Bart Wursten

MystacidiumTanganyikenseBW2.jpg
Photo © Bart Wursten

Origine du nom : Du pays où il a été découvert.
Distribution : de la Tanzanie jusqu'au Sud de l'Afrique tropicale (Tanzanie, Malawi, Zambie et Zimbabwe).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid.
Époque de floraison : Fin hiver à début printemps (janvier-février en Afrique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 1,5 à 6 cm par 0,3 à 1,2 cm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 6 cm.
Taille des fleurs : 10-15 mm.
Durée de la floraison :

Épiphyte nain localement abondant sur de petites branches et lianes moussues des forêts tropicales denses de montagnes très ombragées, entre 1300 et 2500 mètres d'altitude. Il a une allure délicate, avec sa tige de moins de 2 mm, de minces racines, de 0,5 à 1 mm de diamètre, de 2 à 5 feuilles oblancéolées inégalement bilobées à l'apex, vert foncé avec des veines saillantes. Les fleurs sont translucides, blanches ou vert-pâle.

Synomymes : Pas de synonymes.


Mystacidium venosum Harv. ex Rolfe 1912

MystacidiumVenosumLG.jpg MystacidiumVenosumLG2.jpg MystacidiumVenosumDK.jpg
Photos © Lourens GroblerPhoto © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Latin venosus/a/um : veiné.
Distribution : Mozambique at Afrique du Sud (provinces du Cap, KwaZulu-Natal, Swaziland et Northern).
Taille : 4-6 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Octobre-novembre (avril à juillet en Afrique).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 1,5 à 6,5 cm par 0,6 à 1 cm.
Taille de l'inflorescence : 3 à 9 cm.
Taille des fleurs : 15-20 mm.
Durée de la floraison :

Épiphyte nain possédant de petites feuilles et de nombreuses racines assez grosses, qui forme de grosses colonies sur les branches d'arbres des forêts en bordure de rivière, quelquefois à l'ombre profonde et quelquefois à bonne exposition. Les feuilles sont elliptiques à oblanceolées inégalement bilobées à l'apex, plutôt charnues. Les feuilles sont quelquefois absentes pendant la saison sèche. Les inflorescences, assez nombreuses, pendantes, portent jusque 12 petites fleurs d'un blanc translucide, assez serrées, ornées d'un long éperon.
Cultiver ces plantes sur plaque, avec une lumière moyenne à forte, une forte humidité, de bons arrosages et un léger repos en hiver, mais pas complètement sec.

Synonymes : Mystacidium taeniophylloides Kraenzl. 1929



Tableau des synonymes

Mystacidium angustum Rolfe 1898 Angraecum angustum (Rolfe) Summerh.
Mystacidium aphyllum (Thouars) Cordem. 1895 Solenangis aphylla (Thouars) Summerh.
Mystacidium appendiculatum De Wild. 1904 Aerangis appendiculata (De Wild.) Schltr.
Mystacidium arachnanthus (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Jumellea arachnantha (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium arthrophyllum Kraenzl. 1916 Angraecum pungens Schltr.
Mystacidium astroarche (Ridl.) Rolfe 1897 Angraecum astroarche Ridl.
Mystacidium batesii Rolfe 1897 Rangaeris muscicola (Rchb. f.) Summerh.
Mystacidium caffrum (Bolus) Bolus 1905 Margelliantha caffra (Bolus) P.J. Cribb & J. Stewart
Mystacidium calceolus (Thouars) Cordem. 1895 Angraecum calceolus Thouars
Mystacidium carpophorum (Thouars) Cordem. 1895 Angraecum calceolus Thouars
Mystacidium caulescens (Thouars) Ridl. 1885 Angraecum caulescens Thouars
Mystacidium cilaosianum Cordem. 1899 Angraecum cilaosianum (Cordem.) Schltr.
Mystacidium clavatum (Rendle) Rolfe 1897 Angraecum multinominatum Rendle
Mystacidium comorense (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1895 Jumellea comorensis (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium congolense De Wild. 1903 Diaphananthe divitiflora (Kraenzl.) Schltr.
Mystacidium costatum (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum costatum Frapp. ex Cordem.
Mystacidium crassifolium Cordem. 1899 Angraecum crassifolium (Cordem.) Schltr.
Mystacidium curnowianus (Rchb. f.) Rolfe 1904 Angraecum curnowianum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz
Mystacidium curvatum Rolfe 1897 Rhipidoglossum curvatum (Rolfe) Garay
Mystacidium dauphinense Rolfe 1891 Angraecum dauphinense (Rolfe) Schltr.
Mystacidium dentiens (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Aeranthes dentiens Rchb. f.
Mystacidium distichum (Lindl.) Pfitzer 1889 Angraecum distichum Lindl.
Mystacidium distichum var. grandifolium De Wild. 1908 Angraecum aporoides Summerh.
Mystacidium dolabriforme Rolfe 1891 Angraecopsis dolabriformis (Rolfe) Schltr.
Mystacidium duemmerianum Kraenzl. 1929 Diaphananthe bidens (Afzel. ex Sw.) Schltr.
Mystacidium erythropollinium (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Rhipidoglossum xanthopollinium (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium exile (Lindl.) T. Durand & Schinz 1894 Microcoelia exilis Lindl.
Mystacidium filicorne Lindl. 1836 Mystacidium capense (L. f.) Schltr.
Mystacidium fragrantissimum (Rchb. f.) Benth. & Hook. f. 1883 Diaphananthe fragrantissima (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium gassneri (G. Will.) R. Rice 2006 Angraecopsis gassneri G. Will.
Mystacidium germinyanum (Hook. f.) Rolfe 1904 Angraecum germinyanum Hook. f.
Mystacidium gerrardii (Rchb. f.) Bolus 1889 Rhipidoglossum xanthopollinium (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium gilpinae (Rchb. f. & S. Moore) T. Durand & Schinz 1894 Microcoelia gilpinae (Rchb. f. & S. Moore) Summerh.
Mystacidium gladiator (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Jumellea gladiator (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium gladiifolium (Thouars) Rolfe 1904 Angraecum mauritianum (Poir.) Frapp.
Mystacidium globulosum (Hochst.) T. Durand & Schinz 1894 Microcoelia globulosa (Hochst.) L. Jonss.
Mystacidium gracile (Thouars) Finet 1907 Angraecum gracile Thouars
Mystacidium gracillimum Rolfe 1913 Angraecopsis gracillima (Rolfe) Summerh.
Mystacidium graminifolium Ridl. 1885 Angraecum pauciramosum Schltr.
Mystacidium grandidieranum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Neobathiea grandidierana (Rchb. f.) Garay
Mystacidium gravenreuthii (Kraenzl.) Rolfe 1897 Aerangis gravenreuthii (Kraenzl.) Schltr.
Mystacidium hariotianum Kraenzl. 1897 Microterangis hariotiana (Kraenzl.) Senghas
Mystacidium hermannii Cordem. 1899 Angraecum hermannii (Cordem.) Schltr.
Mystacidium inapertum (Thouars) Ridl. 1885 Angraecum inapertum Thouars
Mystacidium infundibulare (Lindl.) Rolfe 1897 Angraecum infundibulare Lindl.
Mystacidium kaessnerianum Kraenzl. 1915 Non défini
Mystacidium keniae (Kraenzl.) Rolfe 1897 Angraecum keniae Kraenzl.
Mystacidium laurentii De Wild. 1903 Tridactyle laurentii (De Wild.) Schltr.
Mystacidium ledermannianum Kraenzl. 1914 Tridactyle tridactylites (Rolfe) Schltr.
Mystacidium leonis (Rchb. f.) Rolfe 1904 Angraecum leonis (Rchb. f.) André
Mystacidium longicaudatum Rolfe 1897 Rangaeris longicaudata (Rolfe) Summerh.
Mystacidium longicornu (Sw.) T. Durand & Schinz 1894 Mystacidium capense (L. f.) Schltr.
Mystacidium longifolium Kraenzl. 1893 Ypsilopus longifolius (Kraenzl.) Summerh.
Mystacidium longinode (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum longinode Frapp. ex Cordem.
Mystacidium lovettii (P.J. Cribb) R. Rice 2005 Angraecopsis lovettii P.J. Cribb
Mystacidium mahonii Rolfe 1906 Rhipidoglossum xanthopollinium (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium mauritianum (Poir.) T. Durand & Schinz 1894 Angraecum mauritianum (Poir.) Frapp.
Mystacidium meirax (Rchb. f.) Bolus 1889 Angraecum meirax (Rchb. f.) H. Perrier
Mystacidium micranthum (Lindl.) T. Durand & Schinz 1894 Campylocentrum micranthum (Lindl.) Rolfe
Mystacidium mildbraedii Kraenzl. 1909 Rhipidoglossum mildbraedii (Kraenzl.) Garay
Mystacidium millarii Bolus 1905 Diaphananthe millarii (Bolus) H.P. Linder
Mystacidium minutum (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum minutum Frapp. ex Cordem.
Mystacidium multiflorum (Thouars) Cordem. 1899 Angraecum multiflorum Thouars
Mystacidium muscicolum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Rangaeris muscicola (Rchb. f.) Summerh.
Mystacidium nanum (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum nanum Frapp. ex Cordem.
Mystacidium obversifolium (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum obversifolium Frapp. ex Cordem.
Mystacidium ochraceum Ridl. 1885 Angraecum ochraceum (Ridl.) Schltr.
Mystacidium ophioplectron (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Jumellea ophioplectron (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium parvum (P.J. Cribb) R. Rice 2006 Angraecopsis parva (P.J. Cribb) P.J. Cribb
Mystacidium pectinatum (Thouars) Benth. 1881 Angraecum pectinatum Thouars
Mystacidium pedunculatum Rolfe 1897 Angraecopsis parviflora (Thouars) Schltr.
Mystacidium peglerae Bolus 1905 Rhipidoglossum xanthopollinium (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium pellucidum (Lindl.) Benth. & Hook. f. 1883 Diaphananthe pellucida (Lindl.) Schltr.
Mystacidium phalaenophorum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Jumellea phalaenophora (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium physophorum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Microcoelia physophora (Rchb. f.) Summerh.
Mystacidium pingue (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum pingue Frapp. ex Cordem.
Mystacidium polyanthum Kraenzl. 1914 Rhipidoglossum polyanthum (Kraenzl.) Szlach. & Olszewski
Mystacidium productum Kraenzl. 1895 Diaphananthe bidens (Afzel. ex Sw.) Schltr.
Mystacidium pseudopetiolatum (Frapp. ex Cordem.) Cordem. 1899 Angraecum pseudopetiolatum Frapp. ex Cordem.
Mystacidium quintasii (Rolfe) R. Rice 2006 Diaphananthe rohrii (Rchb. f.) Summerh.
Mystacidium radicosum T. Durand & Schinz 1894 Microcoelia globulosa (Hochst.) L. Jonss.
Mystacidium rutilum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Rhipidoglossum rutilum (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium salazianum Cordem. 1899 Angraecum salazianum (Cordem.) Schltr.
Mystacidium schumannii (Kraenzl.) Rolfe 1897 Ancistrorhynchus schumannii (Kraenzl.) Summerh.
Mystacidium sesquipedale (Thouars) Rolfe 1904 Angraecum sesquipedale Thouars
Mystacidium spicatum Cordem. 1899 Angraecum spicatum (Cordem.) Schltr.
Mystacidium striatum (Thouars) Cordem. 1899 Angraecum striatum Thouars
Mystacidium taeniophylloides Kraenzl. 1929 Mystacidium venosum Harv. ex Rolfe
Mystacidium tenellum Ridl. 1885 Angraecum tenellum (Ridl.) Schltr.
Mystacidium thouarsii Finet 1907 Angraecum gracile Thouars
Mystacidium trichoplectron (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Angraecum trichoplectron (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium tridens (Lindl.) Rolfe 1897 Angraecopsis tridens (Lindl.) Schltr.
Mystacidium trifurcum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Angraecopsis trifurca (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium ugandense Rendle 1905 Rhipidoglossum ugandense (Rendle) Garay
Mystacidium undulatum Cordem. 1899 Angraecum undulatum (Cordem.) Schltr.
Mystacidium verrucosum (Rendle) Rolfe 1897 Angraecum conchiferum Lindl.
Mystacidium viride Ridl. 1886 Angraecum rhynchoglossum Schltr.
Mystacidium walleri Rolfe 1897 Jumellea walleri (Rolfe) la Croix
Mystacidium xanthopollinium (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894 Rhipidoglossum xanthopollinium (Rchb. f.) Schltr.
Mystacidium zeylanicum (Lindl.) Trimen 1885 Angraecum zeylanicum Lindl.


retour à l'accueil
Création : octobre 2005. Dernière modification : mai 2009. Page vue 3201 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional