* = page
complète.

haut

Prosthechea Knowles & Westc. 1838

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Epidendreae, Sous-Tribu : Laeliinae.

En novembre 1999 Wesley E. Higgins a séparé du genre Encyclia le sous-genre Osmophytum en ressuscitant l'ancien nom générique de Prosthechea décrit en 1838 par Knowles & Wascott.
Ce genre regroupe aujourd'hui 116 plantes qui vivent dans des forêts humides jusqu'à des altitudes pouvant atteindre 3000 mètres. Les pseudobulbes sont en forme de fuseaux aplatis. Un rhizome plus ou moins long (entre 1 et 8 cm selon les espèces) sépare les pseudobulbes. Les racines sont fines et les feuilles, de couleur vert clair, sont tendres et craignent le soleil direct. Comme chez les Cattleyas, au sommet du pseudobulbe apparaît une spathe d'où sortira une inflorescence courte et non ramifiée. Le labelle n'est pas trilobé comme chez les Encyclias et n'entoure donc pas la colonne de ses lobes latéraux protecteurs.
Voir l'article de Michel Giraud dans l'Orchidophile N°154 de décembre 2002.
«The Cattleyas and Their Relatives» Tome VII : «The Debatable Epidendrums», par Carl L. Withner et Patricia Harding.

Origine du nom : Grec prostekecd : appendice.
Distribution : Depuis le Sud de la Floride et le Mexique jusqu'à toute l'Amérique tropicale.
Espèce type : Prosthechea glauca Knowles & Westc. 1838
Synonymes :
Epithecia Knowles & Westc. 1838Hormidium Lindl. ex Heynh. 1841Anacheilium Hoffmanns. 1842
Epicladium Small 1913Euchile (Dressler & G.E. Pollard) Withner 1998Pseudencyclia Chiron & V.P. Castro 2003
Panarica Withner & P.A. Harding 2004Pollardia Withner & P.A. Harding 2004


brassavolae
P.brassavolae
citrina
P.citrina
cochleata
P.cochleata
fragrans
P.fragrans
mariae
P.mariae
prismatocarpa
P.prismatocarpa
trulla
P.trulla
vitellina
P.vitellina
nulle
 

Prosthechea brassavolae (Rchb. f.) W.E. Higgins 1998

encyclia_brassavolaeAMG.jpg PBrassavolae_698.jpg Pro_brassavo_1305.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhotos © J.L. Barbry

P_brassavolae_708.jpg Pro_brassavo_1318.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : À cause de sa ressemblance avec un Brassavola.
Distribution : Mexique et Amérique Centrale.
Taille : 40 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Été-automne (juin à septembre en Amérique).
Taille des pseudobulbes : 9 à 18 cm de long sur 3 à 5 cm de large.
Taille des feuilles : 14 à 28,5 cm × 3 à 5,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 13 à 40 cm portant 3 à 15 fleurs.
Taille des fleurs : 7 x 8 cm (jusqu'à 10 cm).
Durée de la floraison : 1 mois et plus.

Épiphyte des forêts de chênes et de pins ou de forêts persistantes, quelquefois rupicole, il pousse entre 1250 et 2500 mètres d'altitude Ses pseudobulbes sont en grappes, ovoïdes, quelquefois aplatis, et portent deux feuilles.
Plante facile à cultiver en température intermédiaire, forte humidité et bonne luminosité. Un peu de soleil direct aux heures les plus douces ne lui font pas peur. Bien arroser au printemps et en automne, moins en hiver, et fertiliser tout au long de l'année.

Synonymes :
Epidendrum brassavolae Rchb. f. 1852Encyclia brassavolae (Rchb. f.) Dressler 1961Pseudencyclia brassavolae (Rchb. f.) V.P. Castro & Chiron 2003
Panarica brassavolae (Rchb. f.) Withner & P.A. Harding 2004


Prosthechea citrina 1998

Euchile_citrina.jpg Euchile_citrinaLJ.jpg Euchile_citrina2LJ.jpg
Photo ©
Agnès & Lucien Lelong
Photos © Libor Jankovsky

EuchileCitriJanyR.jpg
Planche : Swiss Orchid Fundation

Origine du nom : De citron (à cause de son parfum).
Nom local : Orchidée narcisse ou orchidée tulipe; au Mexique : Limoncito (petit citron) - L'Euchile Citron.
Distribution : Sud-Ouest du Mexique.
Taille : 15-18 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes : 4 cm sur 1,5 cm de diam.
Taille des feuilles : 13 cm sur 2 à 2,4 cm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 20 cm.
Taille des fleurs : 7,5 à 8,5 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte au port retombant endémique du Mexique où on le trouve dans des forêts de pins ou de chênes entre 1300 et 2600 mètres d'altitude. Les pseudobulbes sont pendants, groupés, en forme de poire; ils portent 2 à 4 feuilles vers l'apex, laniformes et pointues. Les pseudobulbes et les feuilles sont verts mais recouverts d'une sorte de duvet blanc argenté qui leur donne un aspect grisâtre et qui fait que l'eau coule sans mouiller les feuilles. L'inflorescence apicale, en racème pendant, porte une ou deux fleurs cireuses au parfum de citron.
Il vaut mieux cultiver cette plante sur plaque, en la laissant pendre, avec de l'eau en abondance pendant la croissance et un long repos au sec en hiver après maturation des pseudobulbes.
La fleur aurait la propriété de guérir des problèmes d'estomac.

Synonymes :
Sobralia citrina Lex. 1825Cattleya citrina (Lex.) Lindl. 1826Epidendrum citrinum (Lex.) Rchb. f. 1861
Encyclia citrina (Lex.) Dressler 1961Euchile citrina (Lex.) Withner 1998Cattleya karwinskii Mart. 1830
Cattleya sulfurina Lem. 1854


Prosthechea cochleata (L.) W.E.Higgins 1998

Prosthecheacochleata_PHH.jpg P_cochleata_bractee299.jpg pro_cochleata_439.jpg
Détail d'une bractée
Photo © Philippe HeuberPhotos © J.L. Barbry

Origine du nom : Grec et latin cochlea : coquille, coquillage, et du suffixe latin atus/a/um : avec, en forme de.
Nom local : Orchidée coque.
Distribution : Sud de la Floride, les Caraïbes, et du Mexique jusqu'au Nord de l'Amérique du Sud.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré à chaud.
Époque de floraison : Toute l'année.
Taille des pseudobulbes : 5,5 à 26 cm de long sur 2 à 5 cm de large.
Taille des feuilles : 20-33 cm de long sur 3-5 cm de large.
Taille de l'inflorescence : Jusque 50 cm.
Taille des fleurs : 4,5 à 9,5 cm de haut; moitié moins large.
Durée de la floraison :

D'après Carl L. Withner et Patricia Harding, son nom proviendrait du latin cochleatus, cuillère, à cause de son labelle profondément concave.
L'orchidée coque est une plante vigoureuse avec des pseudobulbes ovoïdes ou elliptiques, très comprimés, portant 2 ou 3 feuilles apicales, elliptiques et aiguës. Elle peut fleurir pendant 18 mois avec une inflorescence apicale en racème, ou en panicule peu ramifiée, érigée, de courte à 50 cm de long, avec une gaine à la base et comportant peu ou beaucoup de fleurs non parfumées, et s'ouvrant en se succession. La durée de la floraison étant plus longue que la formation des pseudobulbes, la plante peut être en fleurs continuellement. Elle pousse dans les forêts tropicales, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1900 mètres d'altitude.
À cultiver plutôt au chaud, à bonne humidité et avec de bons arrosages. C'est une plante assez tolérante et facile.
Certaines personnes mangent les pseudo-bulbes cuits.

Synonymes :
Epidendrum cochleatum L. 1763Anacheilium cochleatum (L.) Hoffmanns. 1842Encyclia cochleata (L.) Dressler 1961
Epidendrum cochleatum var. grandiflorum Mutel 1838Prosthechea cochleata var. grandiflora (Mutel) Christenson 2008Anacheilium trulla (Rchb.f.) Withner & P.A. Harding 2004
Epidendrum langlassei Schltr. 1918


Prosthechea fragrans (Sw.) W.E. Higgins 1998

prost_fragans_548.jpg Pros_fragans_548.jpg AnacheiliumFragrans819.jpg
Photos © J.L. Barbry

Anacheiliumfragrans1910.jpg ProsthecheaFragrans525.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin fragrans/antis : d'odeur agréable, parfumé.
Distribution : Du Sud du Mexique à l'Amérique tropicale, La Jamaïque.
Taille : H : 25 cm; L : 16 cm; (sur plaque);
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes : 4,5 à 11 cm de long sur 1 à 3 cm de large.
Taille des feuilles : 9 à 31 cm de long sur 1,2 à 4,8 cm de large.
Taille de l'inflorescence : 5 à 17 cm, portant de 3 à 10 fleurs.
Taille des fleurs : 3,5 à 4 cm.
Durée de la floraison : De 6-7 semaines à 3 mois.

Espèce qui pousse entre 50 à 2000 mètres d'altitude, en Amérique où elle fleurit en mai et juin, quelquefois en août. Dans ces régions, l'hygrométrie est importante et il pleut presque tous les jours. L'inflorescence en racème est petite (jusqu'à 10 cm), apicale et érigée, plus petite que les feuilles, et comporte de 3 à 10 fleurs assez parfumées (miel et vanille). La hampe florale est portée par les nouveaux pseudobulbes matures, engainée par une large en bractée à la base. Les pseudobulbes sont de taille assez variable, cylindriques à fusiformes, étroitement ovoïdes avec des bractées à la base qui deviennent comme du papier avec l'âge. Ils portent une seule feuille coriace, ligulée, elliptique-lancéolée et obtuse. La floraison se fait le plus souvent en hiver ou au printemps mais également à d'autres saisons sur une forte plante.
A cultiver de préférence montée sur bois, en ambiance de tempéré-froid à tempéré-chaud, avec un arrosage journalier. Il arrive que les racines sèchent dans la nature, mais, en culture, il est préférable de les maintenir toujours humides.

Synonymes :
Epidendrum fragrans Sw. 1788Anacheilium fragrans (Sw.) Acuña 1939Encyclia fragrans (Sw.) Dressler 1961
Epidendrum cochleatum Curtis 1791Epidendrum lineatum Salisb. 1796Epidendrum aemulum var. brevistriatum Rchb. f. 1876
Epidendrum fragrans var. alticallum Barb. Rodr. 1882Epidendrum fragrans var. janeirense Barb. Rodr. 1882Epidendrum fragrans var. micranthum Barb. Rodr. 1882
Epidendrum fragrans var. rivularium Barb. Rodr. 1882Epidendrum vaginatum Sessé & Moc. 1894Epidendrum fragrans var. brevistriatum (Rchb. f.) Cogn. 1898
Epidendrum chimborazoense Schltr. 1916Epidendrum fragrans var. pachypus Schltr. 1922Encyclia chimborazoensis (Schltr.) Dressler 1971
Prosthechea chimborazoensis (Schltr.) W.E. Higgins 1998Anacheilium chimborazoense (Schltr.) Withner & P.A. Harding 2004


Prosthechea mariae (Ames) W.E. Higgins 1998

euchilemariaeAMG.jpg EuchileMariae_695.jpg Euchile_mariae_1098.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhotos © J.L. Barbry

ProsthecheaMariae325.jpg ProsthecheaMariae328.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage à Mary Oestland, épouse du découvreur d'espèces des années 1900).
Distribution : Centre et Nord du Mexique.
Taille : 20-25 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Frais à tempéré-froid.
Époque de floraison : Fin printemps début été.
Taille des pseudobulbes : 4-4,5 cm par 2-2,4 de diam.
Taille des feuilles : 18-20 cm par 25 mm.
Taille de l'inflorescence : 5 à 25 cm
Taille des fleurs : 5 à 8 cm.
Durée de la floraison : 3 mois (env. un mois par hampe).

Épiphyte pendant de petite taille dont les pseudobulbes piriformes sont groupés et portent 2 feuilles près de l'apex, et deux bractées foliacées qui deviennent rapidement sèches et parcheminées. Il pousse entre 1000 et 1200 mètres d'altitude dans les forêts de chênes arides. L'inflorescence apicale naît des nouveaux pseudobulbes à peine matures, ou des pseudobulbes de l'année précédente qui n'ont pas fleuri. Elle est subérigée à arquée, et porte de une à 5 fleurs odorantes. La plante peut fleurir plusieurs fois par an.
On le cultive monté sur plaque, à une lumière modérée, avec un repos sec en hiver.

Synonymes :
Epidendrum mariae Ames 1937Encyclia mariae (Ames) Hoehne 1952Euchile mariae (Ames) Withner 1998


Prosthechea prismatocarpa (Rchb. f.) W.E. Higgins 1998

EpidPrismato.jpg
Photo © Sylvie Vacher

Origine du nom : Latin prismaticus, prisme et carpus, fruit, à cause des fruits en forme de prisme.
Distribution : Costa Rica et Ouest de Panama.
Taille : 50 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Été - automne (Avril à août en Amérique Centrale.
Taille des pseudobulbes : 15 cm de long, 5 cm de diamètre.
Taille des feuilles : 12 à 33 cm de long, 2 à 6 cm de large.
Taille de l'inflorescence : 30 cm, portant d'assez nombreuses fleurs.
Taille des fleurs : 5 cm
Durée de la floraison :

Espèce qui pousse entre 1200 à 3300 mètres d'altitude. Elle produit des fleurs spectaculaires, durables et parfumées en été et en automne (avril à août d'après Withner). La tige florale, apicale, érigée, entourée d'une gaine à sa base, porte des fleurs en racème, denses ou éparpillées.
À cultiver en ambiance intermédiaire avec une lumière assez forte et des arrosages copieux au printemps et en été. Le compost ne doit jamais sécher complètement en période de croissance. Une période de repos de 2 mois est nécessaire mais la plante ne doit pas rester au sec trop longtemps. Dans son habitat, l'hygrométrie est presque toujours entre 85 et 90 %.

Synonymes :
Epidendrum prismatocarpum Rchb. f. 1852Encyclia prismatocarpa (Rchb.f.) Dressler 1961Pseudencyclia prismatocarpa (Rchb. f.) V.P. Castro & Chiron 2003
Panarica prismatocarpa (Rchb. f.) Withner & P.A. Harding 2004


Prosthechea trulla (Rchb. f.) W.E. Higgins 1998

AnacheiliumTrulla_1799.jpg AnacheiliumTrulla684.jpg AnacheiliumTrulla_1795.jpg
Photos © J.L. Barbry

AnacheiliumTrulla681.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin trulla : truelle.
Distribution : Sud-Ouest du Mexique.
Taille : 30 cm env.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Juin-juillet.
Taille des pseudobulbes : 7 à 14 cm de long sur 2 à 5 cm de large.
Taille des feuilles : 12 à 27 cm de long sur 1,8 à 4 cm de large.
Taille de l'inflorescence : 5 à 12 cm.
Taille des fleurs : 3 à 4,5 cm.
Durée de la floraison : 2 mois et plus.

Épiphyte mexicain de taille moyenne avec des pseudobulbes fusiformes-ellipsoïdes ou piriformes, comprimés, fortement rapprochés, portant 2 feuilles elliptiques et aiguës. Il fleurit en été avec une inflorescence apicale allant jusqu'à 12 cm de long comportant de nombreuses fleurs très odorantes.
Cette espèce est très proche d'P. cochleatum mais ses pétales et ses sépales sont plus courts et son labelle est plus pâle. La tige florale arrive juste au dessus des feuilles, contrairement à P. cochleatum et la floraison ne dure pas toute l'année.
Demande un peu plus de lumière que p. cochleatum et doit être arrosé toute l'année.

Synonymes : Epidendrum trulla Rchb. f. 1856;   Encyclia trulla (Rchb.f.) Christenson 1996.


Prosthechea vitellina (Lindl.) W.E. Higgins 1998

ProsthecheaVitellinaCN66.jpg ProsthecheaVitellinaCN64.jpg ProsthecheaVitellinaAL.jpg
Photos © Christiane MeuwlyPhoto ©
Agnès & Lucien Lelong

ProstecheaVitellinaDK.jpg EncycliaVitellinaFS.jpg
Photo © Dominique KaradjoffPhoto ©
Florence Schertzinger

Origine du nom : Latin, vitellinus/a/um : couleur jaune d'œuf.
Distribution : Mexique, Salvador, Guyana.
Taille : 35 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Frais à tempéré.
Époque de floraison : Avril à septembre.
Taille des pseudobulbes : 2,5 à 6 cm de haut sur 1,5 à 3 de large.
Taille des feuilles : 7 à 30 cm sur 0,8 à 5 cm.
Taille de l'inflorescence : 12 à 45 cm.
Taille des fleurs : 3-4 cm
Durée de la floraison :

Épiphyte des forêts nuageuses de pins, de chênes ou d'arbustes, entre 1500 et 2600 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes, ovoïdes-coniques, serrés, vert-glauque, sont comme recouverts de poudre et portent de une à trois feuilles. L'inflorescence est simple ou peu ramifiée; elle porte de 4 à 12 fleurs.
Se cultive à bonne exposition et à assez forte hygrométrie, avec des arrosages parcimonieux. Il faut lui donner un repos au sec en hiver, mais toujours avec une bonne hygrométrie et une bonne lumière.

Synonymes :
Epidendrum vitellinum Lindl. 1831Encyclia vitellina (Lindl.) Dressler 1961Pseudencyclia vitellina (Lindl.) V.P. Castro & Chiron 2003
Epidendrum vitellinum var. majus B.S. Williams & T. Moore 1882



retour à l'accueil
Création : 2003 Dernière modification : octobre 2008. Page vue 5637 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional