* = page
complète.

haut

Phragmipedium Rolfe 1896

Sous-Famille : Cypripedioideae, Tribu : , Sous-Tribu : .

Ce genre compte 23 espèces, 4 sous-espèces et un hybride naturel, qui sont tous originaires d'Amérique. Ce sont des espèces à croissance sympodiale, généralement terrestres, quelquefois épiphytes, que l'on trouve près des cascades où règne une forte humidité ambiante, et où les racines de certaines espèces sont parfois presque noyées. Elles ont des racines fibreuses et de 6 à 8 feuilles coriaces, en éventail, sur une tige courte, d'où sort une inflorescence apicale plus ou moins longue : de 20 cm ou plus pour P. besseae à 100 cm pour le P. lindleyanum. Elles sont multiflore, soit à floraison simultanée (P. wallisii, lindenii, caudatum, exstaminodium, etc.), soit à floraison successive (P. besseae, schlimii, pearcei, longifolium). Généralement l'inflorescence n'est pas ramifiée mais P. bessae var. dalessandroi a tendance à se ramifier.
Les Phragmipedium sont d'une relative facilité de culture contrairement à leurs cousins Paphiopedilum. Une fois la plante adulte (âge de la première floraison) la production végétative est vraiment rapide, il n'est pas rare d'avoir deux voire trois nouvelles pousses par an. Ils demandent plus de lumière que les Paphiopedilum. La lumière vive du matin ou du soir leur convient très bien. Les Phragmipedium adorent l'eau (non calcaire) : le compost ne doit jamais sécher (l'assèchement total des racines provoque une perte de leur capacité d'hydratation et soumet la plante à un choc de culture long à effacer); certains aiment même à avoir les pieds dans l'eau (P. pearcei, longifolium). Le compost doit être drainant et très long à se décomposer (par ex. mélange d'écorces de pin de granulométrie moyenne et de fibres de coco). Hormis P. besseae qui demande un peu de "fraîcheur" (minimum 14°C), il leur faut entre 16°C min. (la nuit) et 30°C max. (le jour). Un écart de température diurne/nocturne de 5°C minimum est nécessaire. Ils ne sont pas très gourmands (un excès de sel au niveau de la plante se manifeste par un brunissement de l'extrémité des feuilles): une dose d'engrais équilibré (10-10-10) d'un gramme tous les 15 jours toute l'année (moins en hiver) leur convient. En raison du régime hydrique très élevé un rempotage annuel est nécessaire. Pour la même raison, ils demandent une bonne ventilation.

Origine du nom : Grec Phragma (division) et Pedion (chausson) en référence à la division en trois loges de l'ovaire contenu dans le pédicelle et par la forme du labelle en chausson.
Distribution : Depuis le Sud-Ouest du Mexique jusqu'au Sud de l'Amérique tropicale.
Espèce type : Phragmipedium caudatum (Lindley) Rolfe 1896
Synonymes : Uropedium Lindl. 1846;   Phragmopedilum Rolfe 1901.

besseae
P.besseae
pearcei
P.pearcei
sedenii
P.× sedenii

Phragmipedium besseae Dodson & J.Kuhn 1981

PhragmipediumBessaeCL.jpg Phragmi_besseaeAMG.jpg PhragmiBessaeLG.jpg
in-situ
Photo © Claude LecourtPhoto © Anne-Marie GabrielPhoto © Lourens Grobler

PhragmiBesseaeVarBesseaeLJ.jpg PhragmiDalessandroiLG.jpg
var. besseaevar. dalessandroi
Photo © Libor JankovskyPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage à Elisabeth (Libby) Locke Besse qui a découvert la plante en 1981 peu de temps avant que le site ne soit pillé et détruit par des chasseurs d'orchidées.
Distribution : Équateur et Pérou.
Taille : 50 cm (avec la hampe florale).
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison : Fin d'hiver et printemps.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : de 4 à 7 cm de large.
Durée de la floraison :

Orchidée terrestre des forêts humides ou quelquefois rupicole sur des falaises, qui pousse entre 1000 et 1500 mètres d'altitude. Elle porte de 6 à 10 feuilles coriaces, linéaires elliptiques en éventail. La hampe florale terminale dressée peut atteindre 60 cm et porte de une à 4 fleurs d'un beau rouge écarlate.
Deux variétés sont répertoriées :
  • var. besseae qui diffère par sa couleur jaune.
  • var. dalessandroi (Dodson & O. Gruss) A. Moon & P.J. Cribb 1997, qui a un port plus compact, une fleur de couleur abricot, et qui pousse au Nord de l'Équateur.
Se cultive en pot, à ombre et chaleur modérés dans un compost drainant mais retenant bien l'humidité.

Synonymes : Paphiopedilum besseae (Dodson & J.Kuhn) V.A. Albert & Börge Pett. 1994


Phragmipedium pearcei (Rchb. f.) Rauh & Senghas 1975

PhragmipediumPearceiAMG.jpg PhragmipediumPearceiLG.jpg PhragmipediumPearceiLG2.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhotos © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage à l'anglais Richard Pearce (? - 1867), collecteur de plantes en Amérique du Sud pour l'horticulteur Veitch.
Distribution : Équateur et Nord du Pérou.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Été.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 60 cm sur 15 mm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 30 cm.
Taille des fleurs : 7 cm.
Durée de la floraison :

Cette espèce pousse sur de gros rochers, près de petits cours d'eau, à basse altitude. Ses feuilles sont longues et étroites. Les inflorescences portent jusque 6 fleurs qui s'ouvrent successivement, en été.
Se cultive sur substrat maintenu humide, à l'ombre humide et bien ventilée, mais apprécie les rayons du soleil matinal ou vespéral.

Synonymes :
Cypripedium pearcei (Rchb. f.) Rchb. f. 1865Selenipedium pearcei Rchb. f. 1865Paphiopedilum pearcei (Rchb. f.) V.A. Albert & Börge Pett. 1994
Phragmipedium ecuadorense Garay 1978Paphiopedilum ecuadorense (Garay) V.A. Albert & Börge Pett. 1994Phragmipedium pearcei var. ecuadorense (Garay) C. Cash ex O. Gruss 1994


Phragmipedium Χ sedenii (Rchb. f.) Rolfe

P. longifolium × P. schlimii

PhragmipediumSedenii801.jpg PhragmiSedenii697.jpg PhragmiSedenii697b.jpg
Photos © J.L. Barbry

phragsedeni.jpg phragmipediumSedenii1.jpg
Photo © Patricia HardingPhoto © Anne-Marie Gabriel

Origine du nom : Hommage au célèbre hybrideur anglais John Seden (1840-1921).
Distribution :
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Cet hybride a été enregitré en 1873 par Veitch. Il ne fait pas partie des hybrides naturels mais a été placé ici par commodité, étant assez répandu dans les collections.
Il apprécie une forte lumière et une bonne ventilation. Maintenir les racines humide en permanence. Sous les tropiques on peut voir ces plantes prospérer en pleine terre dans certains jardin.

Synomymes : Pas de synonymes.



Tableau des synonymes

Phragmipedium besseae f. flavum (Braem) O. Gruss & Roeth 1999 Phragmipedium besseae var. besseae Dodson & J.Kuhn
Phragmipedium besseae var. flavum Braem 1990 Phragmipedium besseae var. besseae Dodson & J.Kuhn
Phragmipedium cajamarcae Schltr. 1921 Phragmipedium boissierianum var. boissierianum (Rchb. f. & Warsz.) Rolfe
Phragmipedium caudatum f. albertianum (Linden) O. Gruss & M. Wolff 2007 Phragmipedium caudatum (Lindl.) Rolfe
Phragmipedium caudatum var. lindenii (Lindl.) Pfitzer 903 Phragmipedium lindenii (Lindl.) Dressler & N.H. Williams
Phragmipedium caudatum var. roseum Delchev. 1867 Phragmipedium warszewiczii (Rchb. f.) Christenson
Phragmipedium caudatum var. wallisii (Rchb. f.) Stein 1892 Phragmipedium warszewiczianum (Rchb. f.) Schltr.
Phragmipedium caudatum var. warszewiczianum (Rchb. f.) Pfitzer 1903 Phragmipedium caudatum (Lindl.) Rolfe
Phragmipedium christiansenianum O. Gruss & Roeth 2001 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium × conchiferum (Rchb. f.) Rolfe 1897 Phragmipedium caricinum × longifolium
Phragmipedium czerwiakowianum (Rchb. f. & Warsz.) Rolfe 1896 Phragmipedium boissierianum var. czerwiakowian (Rchb. f. & Warsz.) O. Gruss
Phragmipedium dalessandroi Dodson & O. Gruss 1996 Phragmipedium besseae var. dalessandroi (Dodson & O. Gruss) A. Moon & P.J. Cribb
Phragmipedium dariense (Rchb. f.) Garay 1979 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium × dominianum (Rchb. f.) Rolfe 1897 Phragmipedium caricinum × caudatum
Phragmipedium ecuadorense Garay 1978 Phragmipedium pearcei (Rchb. f.) Rauh & Senghas
Phragmipedium exstaminodium subsp. warszewiczii Dressler 2005 Phragmipedium warszewiczii (Rchb. f.) Christenson
Phragmipedium × grande (Rchb. f.) Rolfe 1897 Phragmipedium caudatum × longifolium
Phragmipedium hartwegii (Rchb. f.) Pfitzer 1903 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium hartwegii f. baderi (Roeth & O. Gruss) O. Gruss 2001 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb.f.) Rolfe
Phragmipedium hartwegii var. baderi Roeth & O. Gruss 1997 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium hincksianum (Rchb. f.) Garay 1979 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium humboldtii (Warsz. ex Rchb. f.) J.T. Atwood & Dressler 1999 Phragmipedium warszewiczii (Rchb. f.) Christenson
Phragmipedium humboldtii subsp. exstaminodium (Castaño, Hágsater & E. Aguirre) J.T. Atwood & Dressler 1999 Phragmipedium exstaminodium Castaño, Hágsater & E. Aguirre
Phragmipedium kaieteurum (N.E. Br.) Garay 1979 Phragmipedium lindleyanum (M.R. Schomb. ex Lindl.) Rolfe
Phragmipedium lindenii subsp. wallisii (Rchb. f.) Dressler 2005 Phragmipedium warszewiczianum (Rchb. f.) Schltr.
Phragmipedium lindleyanum var. sargentianum (Rolfe) O. Gruss 2003 Phragmipedium lindleyanum (M.R. Schomb. ex Lindl.) Rolfe
Phragmipedium longifolium f. gracile (A.H. Kent) O. Gruss 2001 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium longifolium f. minutum O. Gruss 2001 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium longifolium var. chapadense (Campacci & R.Takase) O. Gruss 2003 Phragmipedium chapadense Campacci & R. Takase
Phragmipedium longifolium var. darienense (Rchb. f.) Hallier f. 1897 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium longifolium var. gracile (A.H. Kent) Pfitzer 1903 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium longifolium var. hincksianum (Rchb. f.) Stein 1892 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium longifolium var. roezlii (Rchb. f.) Hallier f. 1897 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium pearcei var. ecuadorense (Garay) C. Cash ex O. Gruss 1994 Phragmipedium pearcei (Rchb. f.) Rauh & Senghas
Phragmipedium peruvianum Christenson 2002 Phragmipedium kovachii J.T. Atwood, Dalström & Ric. Fernández
Phragmipedium popowii Braem, Ohlund & Quéné 2004 Phragmipedium warszewiczii (Rchb. f.) Christenson
Phragmipedium roezlii (Rchb. f.) Garay 1979 Phragmipedium longifolium (Warsz. & Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium sargentianum (Rolfe) Rolfe 1896 Phragmipedium lindleyanum (M.R. Schomb. ex Lindl.) Rolfe
Phragmipedium × saundersianum (Rchb. f.) Rolfe 1897 Phragmipedium caudatum × schlimii
Phragmipedium schlimii f. albiflorum (Linden) O. Gruss 1996 Phragmipedium schlimii (Linden ex Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium schlimii var. albiflorum (Linden) Braem 1996 Phragmipedium schlimii (Linden ex Rchb. f.) Rolfe
Phragmipedium × sedenii (Rchb. f.) Rolfe 897 Phragmipedium longifolium × schlimii
Phragmipedium × stella (Sander) Rolfe 1897 Phragmipedium schlimii × vittatum
Phragmipedium × stenophyllum (Rchb. f.) Rolfe 1897 Phragmipedium caricinum × schlimii
Phragmipedium × unicum Rolfe 1897 Phragmipedium lindleyanum × schlimii
Phragmipedium wallisii (Rchb. f.) Garay 1978 Phragmipedium warszewiczianum (Rchb. f.) Schltr.
Phragmipedium warszewiczii subsp. exstaminodium (Castaño, Hágsater & E.Aguirre) Christenson 2006 Phragmipedium exstaminodium Castaño, Hágsater & E. Aguirre
Phragmipedium xerophyticum Soto Arenas, Salazar & Hágsater 1990 Mexipedium xerophyticum (Soto Arenas, Salazar & Hágsater) V.A. Albert & M.W. Chase


retour à l'accueil
Création : septembre 2005. Dernière modification : mars 2013. Page vue 4589 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional