* = page
complète.

haut

Beclardia A. Rich. 1828

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Aerangidinae.

Genre établi par le français Achille Richard, en 1828, sur la base de deux espèces, B. macrostachya et B. grandiflora. ce sont des plantes épiphytes monopodiales à tige épaisse et légèrement aplatie et à inflorescence axillaire.

Origine du nom : Hommage à Pierre-Auguste Béclard (1783 - 1825), savant français, botaniste et médecin anatomiste.
Distribution : Madagascar, Mascareignes.
Espèce type : Beclardia macrostachya (Thouars) A. Rich. 1828
Synomymes : Pas de synonymes.


grandiflora
B.grandiflora
macrostachya
B.macrostachya

Beclardia grandiflora Bosser 1997

vide

Origine du nom : À grande fleur.
Distribution : Est de Madagascar.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Décembre à mai dans son habitat.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20 à 40 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Cette espèce, endémique de Madagascar est considérée par certains botanistes comme une forme de B. macrostachya.
Se cultive comme B. macrostachya.

Synomymes : Pas de synonymes.


Beclardia macrostachya (Thouars) A. Rich. 1828

BeclardiaMacrostachyaDK.jpg BeclardiaMacrostachyaLG.jpg BeclardiaMacrostachya919.jpg
Photo © Dominique KaradjoffPhoto © Lourens GroblerPhoto © J.L. Barbry

Origine du nom : Grec macro : grand et stachia : épis.
Nom local : Muguet à la Réunion.
Distribution : Madagascar, Mascareignes.
Taille : 20 à 40 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Décembre à mai dans son habitat.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20 à 40 cm.
Taille des fleurs : 4 cm env.
Durée de la floraison : 30 jours.

Épiphyte des forêts humides persistantes et moussues qui pousse depuis le niveau de la mer jusque 2000 mètres d'altitude. Ses feuilles en forme d'éventail sont souples, oblongues, à l'extrémité émarginée. L'inflorescence dépasse des feuilles et porte 5 à 10 fleurs en grappe lâche.
Se cultive en pot ou sur plaque, en ambiance assez chaude et assez humide, bien qu'à l'état naturel, on puisse la trouver à des températures assez variables. Plante assez longue à s'établir : elle produit peu de racines qui sont longues à pousser.

Synonymes :
Epidendrum macrostachyum Thouars 1822Aerides macrostachyon (Thouars) Spreng. 1826Oeonia macrostachya (Thouars) Lindl. 1833
Aeranthes macrostachya (Thouars) Rchb. f. 1864Epidorchis macrostachya (Thouars) Kuntze 1891Rhaphidorhynchus macrostachys (Thouars) Finet 1907
Epidendrum brachystachyum Thouars 1822Beclardia brachystachya (Thouars) A. Rich. 1828Oeonia brachystachya (Thouars) Lindl. 1833
Aeranthes brachystachya (Thouars) Bojer 1837Epidorchis brachystachya (Thouars) Kuntze 1891Beclardia erostris Frapp. ex Cordem. 1895
Oeonia erostris Cordem. 1895Oeonia erostris var. egena Cordem. 1895Oeonia erostris var. robusta Cordem. 1895
Rhaphidorhynchus macrostachys var. brachystachyus (Thouars) Finet 1907



Tableau des synonymes

Beclardia brachystachya (Thouars) A. Rich. 1828 Beclardia macrostachya (Thouars) A. Rich. 1828
Beclardia elata (Thouars) A.Rich. 1828 Cryptopus elatus (Thouars) Lindl. 1825
Beclardia erostris Frapp. ex Cordem. 1895 Beclardia macrostachya (Thouars) A. Rich. 1828
Beclardia humbertii H. Perrier 1951 Lemurella culicifera (Rchb. f.) H. Perrier 1941
Beclardia polystachya (Thouars) Frapp. 1880 Oeoniella polystachys (Thouars) Schltr. 1918


retour à l'accueil
Création : mars 2009. Dernière modification : janvier 2010. Page vue 2905 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional