* = page
complète.

haut

Oncidium Sw. 1800

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Oncidiinae.

333 espèces composent ce genre qui se distingue par des pseudobulbes aplatis comportant une ou deux feuilles, habituellement entourées par des gaines distiques ressemblant à des feuilles, des aisselles desquelles émerge l'inflorescence. Les fleurs n'ont pas d'éperon; elles ont la base du labelle déployée depuis la colonne qui n'a pas de pied, et souvent des ailes élaborées de chaque côté du stigmate. Les Oncidium peuvent être épiphytes ou plus rarement se développer sur des talus. On les trouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 4000 mètres d'altitude sous, par conséquent, des climats assez variées. La plupart peuvent s'adapter aux pots, aux supports en bois, et aux paniers de lamelles.
Les genres alliés des Oncidium, qui incluent Odontoglossum, Brassia, Aspasia, Miltonia, Leochilus et beaucoup d'autres sont souvent hybridés ensemble et forment le troisième genre le plus communément cultivé après les Cattleya et les Dendrobium.
La plupart des Oncidium peuvent se cultiver sur plaque ou en pot. Ils demandent presque tous une bonne luminosité et des arrosages abondants pendant leur croissance. Un léger repos est bénéfique après la floraison, sauf pour les variétés qui fleurissent toute l'année.
Bon nombre de plantes ont été séparées du genre Oncidium pour former de nouveaux genres, tels que Baptistonia ou Caucaea, dont certains ne font pas l'unanimité dans le monde des botanistes.

Origine du nom : Grec onkos : se réfère au durillon calleux à la base du labelle.
Distribution : Amérique tropicale et sub-tropicale.
Espèce type : Epidendrum altissimum Jacq. 1763 = Oncidium altissimum (Jacq.) Sw. 1800
Synonymes :
Chamaeleorchis Senghas & Lückel 1997Cochlioda Lindl. 1853Collare-stuartense Senghas & amp; Bockemühl 1997
Heteranthocidium Szlach., Mytnik & amp; Romowicz 2006Matalbatzia Archila 1999Mexicoa Garay 1974
Miltoniastrum (Rchb.f.) Lindl. 1853Miltonioides Brieger & amp; Lückel 1983Odontoglossum Kunth 1816
Petalocentrum Schltr. 1918Roezliella Schltr. 1918Sigmatostalix Rchb. f. 1852
Solenidiopsis Senghas 1986Symphyglossum Schltr. 1919Xeilyathum Raf. 1837


abruptum
O.abruptum
altissimum
O.altissimum
bifolium
O.bifolium
brunleesianum
O.brunleesianum
cheirophorum
O.cheirophorum
flexuosum
O.flexuosum
ghiesbreghtianum
O.ghiesbreghtianum
hastatum
O.hastatum
hyphaematicum
O.hyphaematicum
longipes
O.longipes
nebulosum
O.nebulosum
ornithorhynchum
O.ornithorhynchum

Oncidium abruptum Linden & Rchb. f. ex Kraenzl. 1922

Onc_altissimum_967.jpg Onc_altissimum_975.jpg O_altissimum_451.jpg
Détail hampeDétail fleurPlante entière
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin abruptus/a/um : abrupt.
Distribution : Colombie et Équateur.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 80 cm à plus de 150 cm.
Taille des fleurs : 3-4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte de petite taille qui donne des hampes de plus de 1,5 m de long.
Souvent encore vendu sous le nom de O. jacquinianum.
Les photos cette plante, vendue sous le nom de O. jacquinianum n'est pas sûre. Il peut s'agir de O. altissimum ou O. baueri.

Synonymes :
Epidendrum altissimum Jacq. 1763Oncidium jacquinianum Garay & Stacy 1974Oncidium swartzii Chiron & Braem 2002


Oncidium altissimum (Jacq.) Sw. 1800

oncjacquianum.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Latin altissimus/a/um : très élevé.
Distribution : Jamaïque.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Fin hiver, printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : plus de 1,5 mètres.
Taille des fleurs : 2,5 cm.
Durée de la floraison : plus de 2 mois.

Épiphyte vigoureux au large feuillage qui pousse du niveau de la mer jusqu'à 200 mètres d'altitude. Il fleurit au printemps sur une longue inflorescence partant de l'aisselle des bractées foliacées, arquée, portant de nombreuses fleurs en étoiles jaune vif tigrées de marron.
C'est une plante facile, cultivée en pot ou montée sur plaque, qui demande une température élevée, une forte luminosité et un bon arrosage pendant sa croissance.
C'est l'une des orchidées les plus tôt cultivés aux jardins botaniques royaux de Kew qui fut ramenée par le capitaine Bligh qui, plus tard, survécut à la mutinerie du HMS Bounty dans le Pacifique.

Synonymes :
Epidendrum altissimum Jacq. 1760Cymbidium altissimum (Jacq.) Sw. 1799Xeilyathum altissimum (Jacq.) Raf. 1837
Oncidium forkelii Scheidw. 1842


Oncidium bifolium Sims 1812

oncbifolium.jpg OncidiumBifolium_2592.jpg OncidiumBifolium_2593.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © J.L. Barbry

ONCIDIUMBIFOLIUM.jpg
Photo © speciesorchids.com

Origine du nom : À 2 feuilles.
Nom local : Fleur de patito ou bailarina
Distribution : Du Nord de l'Argentine jusqu'au Brésil.
Taille : 15 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Frais à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Fin du printemps et été.
Taille des pseudobulbes : 3 cm par 1,4 cm.
Taille des feuilles : 8-12 cm par 1,2-1,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 10 à 35 cm.
Taille des fleurs : 28 mm de haut, à 20 mm de large.
Durée de la floraison : Plusieurs semaines.

Petit épiphyte que l'on trouve aussi bien dans les basses zones ombreuses et chaudes que dans les montagnes plus fraîches, entre 1000 et 3000 m d'altitude. Ses pseudobulbes sont ovoïdes ou ovoïdes oblongs, profondément cannelés avec l'âge. Ils portent deux, rarement trois, feuilles apicales légèrement coriaces, linéaires oblongues et aiguës. Ils ne possèdent pas de bractées foliacées axillaires. L'inflorescence axillaire, peut atteindre de 40 cm de long; elle est souvent inclinée et porte de 5 à 20 fleurs en racème ou plus rarement paniculée. La plante fleurit plusieurs fois dans la saison. La tige florale pousse sur les nouveaux pseudobulbes avant leur maturité.
Cultiver sur plaque, à ombre modérée, forte humidité, avec peu d'eau en hiver.

Synonymes :
Coppensia bifolia (Sims) Dumort. 1835Ampliglossum bifolium (Sims) Campacci 2006Oncidium maculosum Lindl. 1837
Oncidium celsianum A. Rich. 1844Oncidium chrysothyrsus Rchb. f. ex R. Warner 1865Oncidium batemanianum Griseb. 1879
Oncidium beyrodtianum Schltr. 1910


Oncidium brunleesianum Rchb. f. 1881

baptistoniaechinataAMG.jpg Baptistonia_echinata374.jpg BaptistoniaEchinata446.jpg
Expo Nancy 2006Expo Vaucelles 2006
Photo © Anne-Marie GabrielPhotos © J.L. Barbry

BaptistoniaEchinata3311.jpg BaptistoniaEchinata_312.jpg BaptistoniaEchinata_315.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage à l'ingénieur écossais James Brunlees (1816–1892), amateur d'orchidées. Il a notamment construit des lignes de chemins de fer au Brésil.
Distribution : Brésil (Rio de Janeiro, São Paolo).
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Février à avril (septembre au Brésil).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 45 cm.
Taille des fleurs : 2 à 2,5 cm.
Durée de la floraison : 1 mois environ.


Plante épiphyte de petite taille endémique des forêts pluvieuses de basse altitude du Sud du Brésil (Rio de Janeiro). L'inflorescence est longue et pendante, entourée de bractées, et porte de très nombreuses petites fleurs. Elle apparaît à la base des pseudobulbes arrivés à maturité.
Plante à cultiver de préférence montée ou en panier, à température intermédiaire, avec de l'eau en abondance pendant la croissance, moins lorsque les pseudobulbes sont matures. Apprécie un séjour à l'extérieur du printemps à l'automne, à ombre modérée et avec brumisations, pendant la belle saison. A maintenir plus au frais et plus sec en hiver, mais sans laisser sécher complètement.

Synonymes :
Oncidium echinatum var. brunleesianum (Rchb. f.) Cogn. 1905Epidendrum tetrapetalum Vell. 1831Baptistonia echinata Barb. Rodr. 1877
Oncidium echinatum (Barb. Rodr.) Cogn. 1905Oncidium vellozeanum Pabst 1957


Oncidium cheirophorum Rchb. f. 1852

OncidiumCheirophorumJMS.jpg oncidiumCheirophorumMA.jpg OncidiumCheirophorumLJ.jpg
Plante de J.L. Barbry
Photo © J.M. SolPhoto © Michel AncelPhoto © Libor Jankovsky

Origine du nom : Grec Keiros : main phoros : en rapport à.
Nom local : Buttercup
Distribution : Du Mexique (Chiapas) jusqu'à la Colombie.
Taille : 10-12 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Hiver-automne.
Taille des pseudobulbes : 1,5-2 cm, jusque 3 cm..
Taille des feuilles : 10 cm par 10 mm.
Taille de l'inflorescence : 20-30 cm.
Taille des fleurs : 15-17 mm x 17 mm.
Durée de la floraison :

Épiphyte nain, quelquefois lithophyte qui pousse dans les forêts pluvieuses, entre 1000 et 2500 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes aplatis portent une seule feuille apicale et deux bractées foliacées aussi grandes que les feuilles. La mince inflorescence, semi-érigée et ramifiée, porte un grand nombre de fleurs cireuses, entièrement jaunes, au parfum de vanille ou de citronnelle.
Plante qui pousse aussi bien à mi-ombre qu'en pleine lumière, et qui est aussi tolérante quant-à la température. À cultiver de préférence montée sur plaque, à forte humidité. La plante semble fréquemment attaquée par la pourriture lorsqu'elle est en pot. Pas de repos.

Synonymes :
Oncidium dielsianum Kraenzl. 1922Oncidium macrorhynchum Kraenzl. 1922Oncidium cheirophorum var. exauriculatum Hamer & Garay 1974
Oncidium exauriculatum (Hamer & Garay) R. Jiménez 1992


Oncidium flexuosum Lodd. 1820

oncidiumFlexuosumDK.jpg OncidiumFlexuosum_277.jpg OncidiumFlexuosum272.jpg
Photo © Dominique KaradjoffPhotos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin flexuosum : courbé, flexueux.
Distribution : Est et Sud du Brazil jusqu'au Nord-Est et Nord-Ouest de l'Argentine (Brésil, Argentine et Paraguay).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Fin printemps à fin été (toute l'année dans son habitat).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : Jusque 90 cm.
Taille des fleurs : 2-3 cm.
Durée de la floraison : plus d'un mois.

C'est un épiphyte de taille moyenne qui a beaucoup été hybridé. Il a tendance à croître vers le haut et la plante aussi bien que ses racines deviennent vite envahissantes. La hampe est érigée à arquée, ramifiée, pourpre foncé, paniculée, et porte de nombreuses petites fleurs. La floraison se fait en été en France métropolitaine. Les hampes se succèdent au fur et à mesure que les pseudobulbes mûrissent.
La plante demande un arrosage copieux pendant la croissance, mais les racines doivent être sèches au bout d'une heure. Il lui faut également une bonne luminosité et une bonne aération.

Synonymes :
Ampliglossum flexuosum (Lodd.) Campacci 2006Coppensia flexuosa (Lodd.) Campacci 2006Epidendrum lineatum Vell. 1831
Oncidium haematochrysum Rchb. f. 1850Oncidium haematoxanthum Rchb. f. ex Lindl. 1855Oncidium flexuosum var. radiatum Rchb. f. 1872
Oncidium megalopterum Kraenzl. 1922


Oncidium ghiesbreghtianum A. Rich. & Galeotti 1974

MexicoaGhieAMG.jpg MexicoaSaudrais.jpg MexicoaGiesbreghtianaMAncel.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhoto © Marie SaudraisPhoto © Michel Ancel

Origine du nom : Hommage à Auguste Gheisbreght (1812-1893), voyageur naturaliste, zoologiste et botaniste belge.
Distribution : Sud-Ouest du Mexique
Taille : 19 cm env.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Frais à tempéré-froid.
Époque de floraison : du printemps jusqu'à l'automne
Taille des pseudobulbes : 4 × 2 cm environ.
Taille des feuilles : 15 × 1,5 cm maximum.
Taille de l'inflorescence : 14 à 20 cm.
Taille des fleurs : 3- 4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte de petite taille poussant dans les forêts de chênes et de chênes palustres (pine-oak) humides mexicaines, entre 1400 et 2300 mètres d'altitude. Ses inflorescences partent de la base des pseudobulbes et portent de 3 à 6 fleurs en moyenne dont les sépales et les pétales sont jaunes, largement veinées de brun-rouge. Le labelle est jaune.
Se cultive en pot, avec un substrat pour épiphytes, ou mieux, monté, à une relative fraîcheur, sous forte humidité et une bonne ventilation. La floraison a lieu de février à octobre, mais plus fréquemment en mai-juin.

Synonymes :
Oncidium warneri var. sordidum (Lindl.) Lindl. 1855Oncidium warneri var. purpuratum (Lindl.) Lindl. 1855Oncidium warneri (Lindl.) Lindl. 1855
Odontoglossum warneri var. sordidum Lindl. 1847Odontoglossum warneri var. purpuratum Lindl. 1847Odontoglossum warneri Lindl. 1845


Oncidium hastatum (Bateman) Lindl. 1850

OncidiumHastatumJCG.jpg OncidiumhastatumBulbe114.jpg OncidiumHastatum430.jpg
Détail des pseudobulbes
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © J.L. Barbry

Oncidium_hastatum.jpg
Planche tirée de
«The Orchidaceae of Mexico and Guatemala»,
James Bateman,1842

Origine du nom : Latin hastatus/a/um : en fer de lance, en référence à la forme du labelle.
Distribution : Mexique.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Été-automne.
Taille des pseudobulbes : 11 × 6 cm.
Taille des feuilles : 40 × 3 cm.
Taille de l'inflorescence : 1,5 mètres.
Taille des fleurs : 4-5 cm.
Durée de la floraison :

Plante des côtes mexicaines, épiphyte ou lithophyte, qui pousse vers 2000 mètres d'altitude dans les forêts de pins. Ses gros pseudobulbes serrés, comprimés, anguleux, vert clair, portent deux feuilles apicales et sont entourés de bractées foliacées. La grande inflorescence ramifiée naît de la base des pseudobulbes et porte de nombreuses fleurs assez grandes pour le genre qui s'ouvrent vers le milieu de l'été pour durer jusqu'à l'automne.
Se cultive en serre tempérée, à ombre moyenne. Vu sa provenance, la plante supporte très probablement des températures fraîches la nuit.

Synonymes :
Odontoglossum hastatum Bateman 1841Odontoglossum phyllochilum C. Morren 1849Cyrtochilum jurgensenianum Lem. 1854
Oncidium jurgensenianum (Lem.) Lem. 1854Oncidium phyllochilum (C. Morren) Beer 1854Oncidium hastatum var. atratum Lindl. 1855
Oncidium hastatum var. flavescens Lindl. 1855Oncidium hastatum var. roezlii Rchb. f. 1876Oncidium hastatum var. hemimelaenum Rchb. f. 1887
Oncidium stelligerum var. ernestii B.S. Williams 1887


Oncidium hyphaematicum Rchb. f. 1869

OncidiumHyphaematiAL1.jpg OncidiumHyphaematiAL2.jpg
Photos © Agnès & Lucien Lelong

Origine du nom : non trouvée.
Distribution : Colombie, Équateur et Pérou
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : Jusque 1 m 80.
Taille des fleurs : 3,5 cm.
Durée de la floraison :

Plante épiphyte de climat tempéré-chaud à chaud qui vient des forêts semi sèches soumises à une saison des pluies, entre 300 et 1200 mètres d'altitude. Les pseudobulbes sont comprimés et cannelés. L'inflorescence basale porte de 3 à 5 fleurs parfumées sur chaque petit rameau latéral.

Synomymes : Pas de synonymes.


Oncidium longipes Lindl. 1850

OncidiumEurycline271.jpg OncidiumEurycline273.jpg OncidiumLongipesMA.jpg
Exposition de Mancieulles 2008. Plante de G. Marongiu
Photos © J.L. BarbryPhoto © Michel Ancel

Origine du nom : Latin longipes/pedis : à long pied (référence au long pied de la colonne).
Distribution : Sud-Est et Sud duu Brésil jusqu'au Nord-Est de l'Argentine (Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay).
Taille : 12-16 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Fin hiver à automne.
Taille des pseudobulbes : 3,5 cm de haut sur 13 mm de large.
Taille des feuilles : 8-15 cm sur 11-14 mm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 25 mm de haut sur 21 mm de large
Durée de la floraison :

Épiphyte nain de forêts de basse et moyenne altitude. Ses pseudobulbes ovales sont aplatis et portent deux feuilles apicales laniformes.
On le trouve souvent dans le commecrce sous le nom de O. eurycline.
Demande une bonne humidité relative et une bonne ventilation. Bien arroser pendant la croissance puis diminuer les arrosages après maturation des pseudobulbes.
Commentaire de J. Barbosa Rodrigues dans son Genera et Species Orchidearum Novarum (1877) : «Le nombre de feuilles et de fleurs s'éloigne de l'O. uniflorum Lindl. dont il a l'habitat et le facies, mais outre ces différences, les caroncules du labelle le rend très différent. Il ne s'étale jamais, le lobe médian même après l'anthèse se conserve comme s'il commençait à s'étaler. L'exemplaire que j'ai étudié avait toujours donné deux fleurs, mais dans tous les individus, la tige est elle biflore ?... Je l'ignore.»

Synonymes :
Alatiglossum longipes (Lindl.) Baptista 2006Kleberiella longipes (Lindl.) V.P. Castro & Cath. 2006Oncidium janeirense Rchb. f. 1854
Oncidium oxyacanthosmum Rchb. f. ex Linden 1855Oncidium longipes var. monophyllum Regel 1863Oncidium biflorum Barb. Rodr. 1882
Oncidium eurycline Rchb. f. 1883Oncidium unicolor Rolfe 1893Oncidium hassleri Cogn. 1906
Oncidium monophyllum (Regel) Herter 1956Alatiglossum unicolor (Rolfe) Baptista 2006Kleberiella unicolor (Rolfe) V.P. Castro & Cath. 2006


Oncidium nebulosum Lindl. 1841

OncKlotzscheanum_756.jpg O_klotzscheanum_290.jpg O_klotzscheanum_449.jpg
Photos © J.L. Barbry

Oncidium_obryzatumLJ.jpg
Photo © Libor Jankovsky

Origine du nom : Latin nebulosus/a/um : sombre, nuageux.
Distribution : Du Sud du Costa Rica jusqu'au Pérou (Costa Rica, Panama, Venezuela, Colombie et Pérou).
Taille : H : 32 cm; L : 42 cm; φ pot : 12 cm
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : 6 x 3 cm.
Taille des feuilles : 30 x 3,5cm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 1,5 m portant de très nombreuses fleurs.
Taille des fleurs : 3,5 cm environ.
Durée de la floraison : 6-7 semaines.

Espèce épiphyte dont les pseudobulbes sont groupés et comprimés, anguleux, et portent une seule feuille apicale pointillée de rouge-brun et deux bractées foliacées à la base. L'inflorescence part de l'aisselle des bractées foliacées; elle est ramifiée et chaque ramification porte jusqu'à neuf fleurs.

Synonymes :
Oncidium klotzschianum Rchb. f. 1852Oncidium meliosmum Rchb. f. 1882Oncidium angustisepalum Kraenzl. 1922
Oncidium fulgens Schltr. 1922Oncidium microcachrys Rchb. f. ex Kraenzl. 1922Oncidium sclerophyllum Kraenzl. 1922
Oncidium varians Schltr. 1923Oncidium hoppii Schltr. 1924Vitekorchis klotzschiana (Rchb. f.) Romowicz & Szlach. 2006


Oncidium ornithorhynchum Kunth 1816

Oncidium_ornithorhynchumLJ.jpg OncidiumOrnithor67Graziano.jpg OncidOrnithorr67AMOrchidee.jpg
Plante des Ets A.M. Orchidées. Expo. de Montigny lès Metz
Photo © Libor JankovskyPhotos © J.L. Barbry

Origine du nom : Du grec ornitho : oiseau et rhyncho : groin et, par extension, bec d'oiseau.
Distribution : Du Mexique à la Colombie.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Automne hiver.
Taille des pseudobulbes : 6 cm.
Taille des feuilles : 20 cm.
Taille de l'inflorescence : 60 cm.
Taille des fleurs : 2 cm.
Durée de la floraison :

Espèce de taille moyenne provenant de forêts humides, à des altitudes allant jusqu'à 1500 mètres. Ses pseudo-bulbes sont ovales et comprimés avec deux feuilles apicales flexibles, incurvées, linéaires, lancéolées et d'autres feuilles bractéeuses à la base. L'inflorescence de 60 cm de long est très ramifiée. Chaque ramification porte de 5 à 15 fleurs. Les petites fleurs de 2 cm ont des pétales et sépales roses, le labelle a trois lobes.
Cette plante préfère des conditions un peu fraîches et fleurit à l'automne et quelquefois plusieurs fois dans l'année. N'ayant pas de période de repos, l'arrosage doit être régulier toute l'année.
Cette espèce a été hybridée avec succès, pour donner, par exemple, O. John Louis Shirrah et O. Sharry Baby parfumés à la vanille.

Synonymes : Oncidium ornithorhynchum var. albiflorum Rchb. f. 1873;   Oncidium ornithorhynchum f. albiflorum (Rchb. f.) O. Gruss & M. Wolff 2007.



retour à l'accueil
Création : 2006. Dernière modification : août 2017. Page vue 6334 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional