* = page
complète.

haut

Chysis Lindl. 1837

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Arethuseae, Sous-Tribu : Chysiinae.

Petit genre américain découvert par J. Henchmann, en 1837, au Vénézuela, qui comporte 10 espèces épiphytes ou lithophytes. Il est caractérisé par des pseudobulbes cylindriques renflés à leur base, pendants, et constitués de plusieurs entre-nœuds. Les feuilles sont de texture mince, et profondément veinées; elles sont concentrées vers l'apex, et tombent à l'automne.
Les espèces se distinguent difficilement les unes des autres. Les différences les plus marquées se situent au niveau de la couleur des fleurs et des crêtes du calus.
2 hybrides assez répandus ont été ajoutés à la liste.

Origine du nom : Grec chysis : mélange, fusion, à cause des pollinies qui sont mêlées ou de sa capacité à s'auto féconder.
Distribution : Depuis le Mexique jusqu'au Pérou.
Espèce type : Chysis aurea Lindl. 1837.
Synonyme : Thorvaldsenia Liebm. 1844

addita
C.addita
aurea
C.aurea
bractescens
C.bractescens
bruennowiana
C.bruennowiana
chelsonii
C.× chelsonii
laevis
C.laevis
limminghei
C.limminghei
orichalcea
C.orichalcea
pluricostata
C.pluricostata
sedenii
C.× sedenii
tricostata
C.tricostata
violacea
C.violacea

Chysis addita Dressler 2000

ChysisAdditaLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Participe passé latin additus/a/um : ajouté, attaché.
Distribution : Mexique (Chiapas).
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 23 cm.
Taille des feuilles : 18-20 sur 3-4 cm.
Taille de l'inflorescence : 15 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Épiphyte découvert en 1980 à Cintalapa, au Sud-Est du Mexique, et décrit en 2000 par Robert L. Dressler dans «Novon: A Journal for Botanical Nomenclature, Mesoamerican Orchid Novelties 3». Il pousse vers 1250 mètres d'altitude, dans les forêts humides de pins, de chênes et de liquidambars. Il est proche de C. laevis et possède comme lui 3 crêtes sur le calus. Toutes les parties de la fleur sont plus petites et plus larges que chez ce dernier, et la fleur possède un curieux appendice entre le pied de la colonne et le labelle, appendice qui a valu son nom à la plante.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis aurea Lindl. 1837

ChyisAurea1837_10.jpg ChysisAureaCurtis.jpg ChysisAureaPhH.jpg
Dessin extrait de
«Edwards's Botanical Register»
Volume 10, 1837.
Dessin de William Jackson Hooker
«Curtis's Botanical Magazine»
vol. 64, Volume 11, 1837.
Photo © Philippe Heuber

ChysisAureaJCG.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Latin aureus/a/um : doré.
Distribution : Panama, Venezuela, Colombie.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : 15 cm env. 3-4 mm de diam. à la base, 10 mm au sommet.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 30 cm.
Taille des fleurs : 6 à-7,5 cm.
Durée de la floraison :

Les pseudobulbes de cette espèce sont plus minces que ceux des autres espèces du genre. Les courtes inflorescences apparaissent lorsque les nouvelles pousses mesurent déjà quelques centimètres. Elles portent jusque 12 fleurs sur les gros sujets. Les fleurs jaune orangé sont cireuses, parfumées et de grande longévité. Le labelle possède 5 crêtes parallèles d'égales longueurs. L'espèce s'auto-féconde souvent.
Elle a lontemps été confondue avec de C. laevis qui provient du Mexique.
Qu'il soit cultivé en pot, monté ou en panier, il lui faut une bonne aération des racines, une bonne chaleur, une bonne lumière et une bonne hygrométrie, surtout en été. La température estivale devrait se situer entre 15 et 20°C pour la nuit, et 25 à 30°C le jour. Lorsque les feuilles sont tombées, on peut diminuer la température. Arroser copieusement dès que les nouvelles pousses apparaissent, sans que le compost ne reste tout le temps mouillé; diminuer fortement les arrosages dès la chute des feuilles, mais sans les arrêter complètement. Le rempotage se fait après la floraison, en prenant garde de ne pas casser les racines.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis bractescens Lindl. 1840

ChysisBractesensJMC.jpg ChysisBractesensJMC2.jpg ChysisBractescensJCG.jpg
Photos © Monique et Jules ChausséePhoto ©
Élisabeth & Jean-Claude George

ChysisBractescensLG.jpg ChysisBractescens879.jpg ChysisBractescens882.jpg
Photo © Lourens GroblerPhotos © J.L. Barbry

ChysisBractescens.jpg
Dessin extrait du
«Edwards's Botanical Register»
de John Lindley, Volume IV (1841).

Origine du nom : Due à son inflorescence munie de bractées.
Distribution : Mexique, Belize, Salvador, Guyana.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : Jusque 40 × 3 cm.
Taille des feuilles : 35 × 7 cm.
Taille de l'inflorescence : Jusque 20 cm.
Taille des fleurs : 7-8 cm.
Durée de la floraison : 3 semaines env.

Cet épiphyte possède de longs pseudobulbes fusiformes, massifs et pendants, quelquefois incurvés. Il pousse entre 100 et 600 mètres d'altitude, dans les forêts humides. Ses feuilles sont elliptiques, minces et flexibles. L'inflorescence naît sur les nœuds les plus bas des anciens pseudobulbes; elle est arquée, porte une grappe de 4 à 8 fleurs charnues, cireuses et parfumées; elle apparaît peu après le démarrage des nouvelles pousses.
Ce Chysis demande un substrat un peu plus riche que de la simple écorce, par exemple un mélange de compost pour orchidées terrestres et d'écorces grossières. Bien arroser dès le démarrage des nouvelles pousses avec de l'engrais. Diminuer fortement les arrosages dès la chute des feuilles sans laisser se rider les pseudobulbes. Mettre à bonne exposition, mais sans excès : les feuilles brûlent facilement au soleil. Rempoter dans un substrat neuf à l'apparition des nouvelles pousses.

Synonymes : Chysis aurea var. bractescens (Lindl.) P.H. Allen 1955;   Thorvaldsenia speciosa Liebm. 1844.


Chysis bruennowiana Rchb. f. & Warsz. 1857

vide

Origine du nom : Hommage à l'astrologue allemand Franz-Friedrich-Ernst Brünnow 1821 - 1891) ?
Distribution : Costa Rica, Nicaragua, Colombie, Équateur et Pérou.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps à début d'été (Novembre-décembrer dans l'hémisphère sud).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 5 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Parfois encore appelé C. maculata ou C. costaricensis, cet épiphyte des forêts très humides et pluvieuses pousse à une altitude moindre que C. laevis ou C. tricostatra où les taxons présentent quelques différences suivant qu'ils proviennent du versant Pacifique ou Atlantique de la Cordillère des Andes. Les fleurs, plus petites que chez les autres espèces, sont d'un brillant orange-magenta. Le labelle présente trois lobes, avec trois crêtes sur le disque du lobe médian. Ses pseudobulbes poussent le long d'un rhizome rampant; ils sont étroitement claviformes et portent des feuilles lisses avec des nervures proéminentes.
Se cultive comme les autres espèces du genre, avec de l'eau à profusion pendant la croissance et un repos légèrement sec en hiver.

Synonymes :
Chysis aurea var. maculata Hook. 1851Chysis costaricensis Schltr. 1923Chysis maculata (Hook.) Fowlie 1971


Chysis Χ chelsonii Rchb. f. 1874

C. bractescens × C. limminghei

ChysisChelsonii371.jpg ChysisChelsonii371b.jpg
Plante des Ets. Lecoufle
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Probablement de Chelsea, où il a fleuri pour la première fois.
Distribution :
Taille : 30-40 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Fin hiver-printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 6-8cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Cet hybride n'est pas classé par les jardins botanique de Kew. Il est donné en général comme hybride entre C. bractescens et C. limminghei, mais certains auteurs le donnent comme croisement entre C. limminghei et C. laevis, alors que pour Eric Hágsater, la présence de 3 crêtes sur le labelle font penser à la présence de C. tricostata.
Les fleurs sont de couleur variable : orange, rose, bleutées… mais ces différences sont peut-être dues à des hybrides différents.
Se cultive très vraisemblablement comme ses parents.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis laevis Lindl. 1840

ChysisLeavisMJC.jpg ChysisLeavisPhH.jpg
Photo ©
Monique et Jules Chaussée
Photo © Philippe Heuber

Origine du nom : Adjectif latin lævis/is/e : lisse.
Distribution : Mexique, Salvador, Guyana, Honduras et Nicaragua.
Taille : Jusque 60 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps (mars-avril).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 6-7 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte à pseudobules pendants qui pousse entre qui 0 et 1700 mètres d'altitude. Il a été longtemps considéré comme une variation de couleur de C. aurea mais qui s'en distingue, outre par sa couleur, par les crêtes du calus (3 proéminentes et 4 plus petites). Comme C. aurea, il s'auto-pollinise facilement. Ses fleurs sont légèrement plus grandes que celles de C. aurea et ses pseudobulbes légèrement plus épais. Les fleurs sont parfumées et de longue tenue.
Se cultive de la même manière que C. aurea.
Chysis laevis

Synonymes : Chysis makoyi Heynh. 1846;   Chysis nietana Gojon Sánchez 1930.


Chysis limminghei Linden & Rchb. f. 1858

ChysiLlimmingheiAL3.jpg ChysiLlimmingheiAL.jpg ChysiLlimmingheiAL2.jpg
Photos © Agnès & Lucien Lelong

ChysisLimmingheiRWarner.jpg
Dessin tiré de
«Select Orchidaceous Plants»
de Robert Warner;
Volume 1.

Origine du nom : Hommage à Alfred Marie Antoine comte de Limminghe (1834-1861), botaniste, collecteur et peintre amateur d'orchidées.
Distribution : Mexique (Tabasco).
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 30 cm.
Taille des fleurs : 5 cm.
Durée de la floraison :

Plante rare, connue seulement près de quelques localités du Mexique proches du niveau de la mer, dans la forêt tropicale très humide. Les fleurs sont petites pour le genre, blanches teintées de magenta. Le calus montre de 5 à 7 crêtes. Les inflorescences portent de 6 à 12 fleurs cireuses de longue tenue et parfumées.
Il semble que cette espèce aime plus encore la chaleur que les autres.

Synonymes : Chysis aurea var. limminghei (Linden & Rchb. f.) Hook. 1861


Chysis orichalcea Dressler 2000

vide

Origine du nom : Latin orichalcum, chalcopyrite (minerai de sulfure de cuivre et fer) à cause de sa couleur dorée.
Distribution : Salvador.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 20-26 cm sur 2-3 cm.
Taille des feuilles : 10 à 40 cm sur 2 à 7 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 6 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte très localisé sur une colline proche de la ville de Los Naranjos, à 1850 mètres d'altitude, au Salvador, et décrit en 2000 par Robert L. Dressler dans «Novon: A Journal for Botanical Nomenclature, Mesoamerican Orchid Novelties 3». Les fleurs sont jaunes ou jaune orangé, avec les pétales et les sépales marqués de rayures rouges.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis pluricostata Dressler 2006

vide

Origine du nom : Préfixe latin pluri : plusieurs et adjectif costatus/a/um : côtelé (en réf. aux stries de son labelle).
Distribution : Panama
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Plante décrite en 2006 par Dressler dans «Orquideología; Revista de la Sociedad Colombiana de Orquideología 24(2): 142-151»
Aucune description trouvée.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis Χ sedenii Rchb. f. 1880

C. bractescens × C. aurea

vide

Origine du nom : Hommage au célèbre hybrideur anglais John Seden (1840-1921).
Distribution :
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Cet hybride artificiel n'est pas classé par les jardins botanique de Kew. Il est donné en général comme hybride entre C. bractescens et C. aurea, mais certains auteurs le donnent comme croisement entre C. limminghei et C. bractescens.
Se cultive très vraisemblablement comme ses parents.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis tricostata Schltr. 1922

ChysisTricostataPhH1.jpg ChysisTricostataPhH2.jpg ChysisTricostataPhH3.jpg
Photos © Philippe Heuber

Origine du nom : Préfixe latin tri : trois et adjectif costatus/a/um : côtelé (en réf. aux 3 stries de son labelle).
Distribution : Sud-Est du Mexique, Costa Rica et Nicaragua.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps à début d'été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20 cm.
Taille des fleurs : 6 cm.
Durée de la floraison :

Espèce assez proche de C. laevis, elle s'en distingue par les 3 crêtes proéminentes de son calus (d'où son nom) et par des fleurs légèrement plus petites avec des segments plus larges. Ses pseudobulbes pendants donnent chacun plusieurs inflorescences.
Se cultive comme C. aurea.

Synomymes : Pas de synonymes.


Chysis violacea Dressler 2003

vide

Origine du nom : Latin violaceus/a/um : violet.
Distribution : Panama.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Plante découverte en 2001 et décrite en 2006 par Dressler dans «Orquideología; Revista de la Sociedad Colombiana de Orquideología 22(237): 142-151»
Aucune description trouvée.

Synomymes : Pas de synonymes.



Tableau des synonymes

Chysis aurea var. bractescens (Lindl.) P.H. Allen 1955 Chysis bractescens Lindl.
Chysis aurea var. limminghei (Linden & Rchb. f.) Hook. 1861 Chysis limminghei Linden & Rchb. f.
Chysis aurea var. maculata Hook. 1851 Chysis bruennowiana Rchb. f. & Warsz.
Chysis × chelsonii Rchb. f. 1874 Chysis bractescens × limminghei
Chysis costaricensis Schltr. 1923 Chysis bruennowiana Rchb. f. & Warsz.
Chysis maculata (Hook.) Fowlie 1971 Chysis bruennowiana Rchb. f. & Warsz.
Chysis makoyi Heynh. 1846 Chysis laevis Lindl.
Chysis nietana Gojon Sánchez 1930 Chysis laevis Lindl.
Chysis × sedenii Rchb. f. 1880 Non défini
Chysis thorvaldsenii Liebm. 1847 Non défini
Chysis undulata B.S. Williams 1894 Non défini


retour à l'accueil
Création : octobre 2008. Dernière modification : mardi 7 avril 2009. Page vue 5244 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional