* = page
complète.

haut

Neobathiea Schltr. 1925

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Angraecinae.

Genre de 5 espèces, et 2 sous-espèces, épiphytes monopodiales, proche des Aeranthes et des Jumellea. Ces petites plantes ont une tige courte et des feuilles en deux rangées; elles portent des fleurs assez grandes par rapport à leur taille, généralement blanches ou verdâtre, et munies d'un long éperon.
Ces plantes préfèrent en général être cultivées montées, à ombre modérée, température modérée, forte hygrométrie et bonne ventilation.

Origine du nom : Hommage au botaniste français Henri Perrier de la Bâthie (1873 - 1958).
Distribution : Madagascar et les Commores.
Espèce type : Aeranthes perrieri Schlect. 1913 = Neobathiea perrieri (Schlecter)Schlecter 1925
Synonyme : Bathiea Schltr. 1915

grandidierana
N.grandidierana
hirtula
N.hirtula
keraudrenae
N.keraudrenae
perrieri
N.perrieri
spatulata
N.spatulata
nulle
 

Neobathiea grandidierana (Rchb. f.) Garay 1972

neobfilicornu.jpg neobathia_filicornu1.jpg NeobathieaFilicornuDK.jpg
Photo © Marc FlandrePhoto © Anne-Marie GabrielPhoto © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Hommage au spécialiste français de Madagascar Alfred Grandidier (1836 - 1921).
Distribution : Les Comores, Madagascar.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Épiphyte monopodial miniature poussant aux environs de 1500 mètres d'altitude. Ses tiges sont courtes et portent 4 ou 5 feuilles ligulées à elliptiques inégalement bilobées à l'apex. L'inflorescence, plus courte que les feuilles, ne porte qu'une seule fleur. La floraison vient de septembre à décembre in-situ, au printemps en Europe.
À cultiver en ambiance humide, sur plaque ou en pot, sans repos hivernal.

Synonymes :
Aeranthes grandidierana Rchb. f. 1885Angraecum grandidieranum (Rchb. f.) Carrière 1887Mystacidium grandidieranum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894
Neobathiea filicornu Schltr. 1925


Neobathiea hirtula H. Perrier 1938

vide

Origine du nom : Latin hirtulus/a/um : légère pilosité.
Distribution : Nord Ouest de Madagascar
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Plante des forêts tropicales humides semi caduques.
Demande plus de lumière que N. grandidierana et un repos hivernal au sec avec brumisations jusqu'à l'apparition de nouvelles pousses.
2 sous-espèces :
var. floribunda H. Perrier ex Hermans 2007
var. hirtula

Synomymes : Pas de synonymes.


Neobathiea keraudrenae Toill. - Gen. & Bosser 1964

neobathieakeraudrenae1.jpg neobathieakeraudrenae2.jpg neobathieakeraudrenae3.jpg
Plantes de Malala Orchidées.
Photos © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Hommage à Melle Keraudren, assistante de botanique au Museum d'Histoire Naturelle de Paris, qui a récolté cette plante lors d'une mission à Madagascar.
Distribution : Nord-Est de Madagascar (à l'est du Lac Alaotra).
Taille : 15 cm env.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 5,5-6 cm sur 2-2,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 6-7 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Petit épiphyte des forêts ombrophiles d'altitude du Nord Est de Madagascar. Ses tiges, de 10 cm environ, portent de 3 à 5 feuilles oblongues spatulées, disposées dans un même plan, légèrement charnues. L'inflorescence porte une ou deux fleurs blanc verdâtre à périanthe un peu charnu et rigide, possédant un long éperon vert, filiforme, de 13 cm de long.
D'après : «Contribution a l'étude des orchidaceæ de Madagascar» par Mme J. Toilliez-Genoud et J. Bosser. Le naturaliste malgache, Tome XIII, 1962.

Synomymes : Pas de synonymes.


Neobathiea perrieri (Schltr.) Schltr. 1925

neobathieaperrieri.jpg neobathieaperrieri1.jpg neobathieaperrieriCH.jpg
Photos © Dominique KaradjoffPhoto © Swiss Orchid Foundation

Origine du nom : Hommage au botaniste H. Perrier de la Bâthie(1873 - 1958).
Distribution : Nord et Nord-Ouest de Madagascar.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Fin été-début automne en Europe, hiver à Madagascar.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Plante découverte par H. Perrier de la Bâthie sur les rives du fleuve Besafotra; c'est un épiphyte qui croît sur des buissons, dans les forêts à arbres persistants ou semi-persistants.
À cultiver en pot ou sur plaque, à forte hygrométrie. Arroser et fertiliser modérément au printemps et en été, pas du tout en hiver.

Synonymes : Aeranthes perrieri Schltr. 1913;   Bathiea perrieri (Schltr.) Schltr. 1915.


Neobathiea spatulata H. Perrier 1938

neobathiaspathulataAMG.jpg NeobathieaSpatulataDK.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhoto © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Latin spatulatus/a/um : En forme de spatule.
Distribution : Nord de Madagascar.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température :
Époque de floraison : Hiver à Madagascar.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Petite plante épiphyte ou lithophyte de moyenne altitude soumise à une alternance de saisons sèches et humides.
Il lui faut un repos marqué à forte lumière.

Synomymes : Pas de synonymes.



Tableau des synonymes

Neobathiea filicornu Schltr. 1925 Neobathiea grandidierana (Rchb. f.) Garay
Neobathiea gracilis Schltr. 1925 Aeranthes schlechteri Bosser
Neobathiea sambiranoensis Schltr. 1925 Aeranthes schlechteri Bosser


retour à l'accueil
Création : avril 2006. Dernière modification : octobre 2007. Page vue 2972 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional