* = page
complète.

haut

Pabstia Garay 1973

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae , Sous-Tribu : Zygopetalinae.

Petit genre du Sud Est du Brésil ne comportant que 5 espèces proches des Zygopetalum et qui se cultivent comme ces derniers. Les pseudobulbes portent typiquement deux feuilles. Les inflorescences naissent à la base des pseudobulbes et portent un petit nombre de fleurs.
Se cultivent généralement en pot avec un substrat pour épiphytes, sous une ombre modérée et forte hygrométrie. Ils doivent être copieusement arrosés pendant la croissance, moins pendant le repos hivernal, mais les racines ne doivent pas sécher trop longtemps.

Origine du nom : Hommage au botaniste brésilien contemporain Guido F.J. Pabst.
Distribution : Sud-Est du Brésil.
Espèce type : Maxillaria viridis Lindley 1833 = Pabstia viridis (Lindley) Garay 1973
Synonyme : Colax Lindl. 1843

jugosa
P.jugosa
modestior
P.modestior
placanthera
P.placanthera
schunkiana
P.schunkiana
viridis
P.viridis
nulle
 

Pabstia jugosa (Lindl.) Garay 1973

PabstiaJugosaLG.jpg PabstiaJugosaLG2.jpg PabstiaJugosaADN.jpg
Photos © Lourens GroblerPhoto © Americo Docha Neto

Origine du nom : Espagnol jugosa : juteux.
Distribution : Brésil (Rio de Janeiro).
Taille : 45-60 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Janvier à septembre.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20-25 cm.
Taille des fleurs : 5 à 7,5 cm.
Durée de la floraison :

Espèce épiphyte ou saxicole, jamais terrestre, des forêts humides à feuilles persistantes, aux environs de 700 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont serrés, presque ovoïdes à oblongs, légèrement cannelés; ils portent deux feuilles apicales subcoriaces, allongées-lancéolées, légèrement acuminées. La tige florale, érigée ou arquée, porte de une à quatre fleurs odorantes (pastèque); elle apparaît à la naissance des nouvelles pousses.
Cette espèce demande une ombre humide et de copieux arrosages jusqu'à maturation des pseudobulbes, en évitant les engrais trop concentrés. Le substrat ne doit pas rester complètement sec. Elle préfère une température plus fraîche (12-15°C) en hiver.
Espèce qui possède la plus grande aire de distribution.

Synonymes :
Maxillaria jugosa Lindl. 1841Colax jugosus (Lindl.) Lindl. 1843Lycaste jugosa (Lindl.) G. Nicholson 1886
Zygopetalum jugosum (Lindl.) Schltr. 1914Maxillaria viridis var. pluriflora Regel 1856Colax puydtii Linden & André 1880
Colax jugosus var. viridis God.-Leb. 1881Colax jugosus var. rufinus Rchb. f. 1883Lycaste puydtii (Linden & André) G. Nicholson 1886
Colax viridis var. puydtii (Linden & André) Cogn. 1902Pabstia jugosa var. rufina (Rchb. f.) Garay 1973Pabstia jugosa var. viridis (God.-Leb.) Garay 1973


Pabstia modestior (Rchb.f.) Garay 1973

vide

Origine du nom : Latin modestus/a/um : modeste.
Distribution : Brésil.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20-25 cm.
Taille des fleurs : 3 cm.
Durée de la floraison :

Plante épiphyte ou saxicole, rarement terrestre des forêts côtières humides, entre 200 et 1500 mètres d'altitude. C'est l'espèce qui a la plus grande aire de distribution après P. jugosa. Ses pseudobulbes sont serrés, presque ovoïdes, ou ovoïdes-oblongs, aplatis, un peu cannelés. Ils portent deux feuilles apicales subcoriaces, oblongues-lancéolées, légèrement acuminées. L'inflorescence érigée ou arquée pousse à la base des nouvelles pousses et porte de une à quatre fleurs odorantes.
Cette espèce demande de l'ombre et de bons arrosages jusqu'à la maturité des pseudobulbes.

Synonymes : Colax modestior Rchb. f. 1860;   Colax viridis var. trimaculatus Porsch 1860.


Pabstia placanthera (Hook.) Garay 1973

vide

Origine du nom : Contraction de Anthera plana acuta ?
Distribution : Brésil (Rio de Janeiro).
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Aucune description trouvée.
description
Texte de John Lindley, Botanical Registers 1841 Vol. IV.

Synonymes :
Maxillaria placanthera Hook. 1832Colax placantherus (Hook.) Lindl. 1843Zygopetalum placantherum (Hook.) Schltr. 1914
Maxillaria cyanocheile Hoffmanns. 1842Maxillaria viridis var. stenosepala Regel 1856


Pabstia schunkiana V.P. Castro 1993

vide

Origine du nom : Hommage à Vital Schunk, éleveur d'orchidées brésilien contemporain.
Distribution : Brésil (Espírito Santo)
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Espèce endémique de l'état d'Espírito Santo, épiphyte ou lithophyte, rarement terrestre.
Aucune description trouvée.

Synomymes : Pas de synonymes.


Pabstia viridis (Lindl.) Garay 1973

MaxillariaViridis1832_18.jpg MaxillariaViridis.jpg
Planche tirée de
«Edwards's Botanical Register»
Volume XVIII - 1832
(as Maxillaria viridis)
Dessin tiré de
«Curtis's Botanical Magazine»
vol. 59 - 1832
(as Maxillaria viridis)

Origine du nom : Latin viridis/is/e : vert.
Distribution : Sud-Est du Brésil.
Taille :
Exposition :
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 5 cm.
Taille des fleurs : 5 cm.
Durée de la floraison :

Petite orchidée des montagnes côtières du Sud Est du Brésil qui pousse entre 200 et 1500 mètres d'altitude. Elle est épiphyte ou lithophyte, rarement terrestre. Elle possède des pseudobulbes serrés, quadrangulaires et comprimés qui portent 2 feuilles plicatives, oblongues-lancéolées et acuminées. L'inflorescence est courte; elle vient à la base des nouvelles pousses et porte une seule fleur charnue. Le lobe médian du labelle est deux fois plus large que long, comme pour P. jugosa, mais ce lobe est triangulaire chez P. viridis tandis qu'il est ovale chez P. jugosa.

Synonymes :
Maxillaria viridis Lindl. 1832Colax viridis (Lindl.) Lindl. 1843Zygopetalum viride (Lindl.) Schltr. 1914
Maxillaria viridis var. platysepala Regel 1856Colax viridis var. pluriflora Cogn. 1902Colax tripterus Rolfe 1906
Colax viridis var. parviflorus Hoehne 1951Pabstia triptera (Rolfe) Garay 1973Pabstia viridis var. parviflora (Hoehne) Garay 1973



Tableau des synonymes

Pabstia jugosa var. rufina (Rchb.f.) Garay 1973 Pabstia jugosa (Lindl.) Garay
Pabstia jugosa var. viridis (God.-Leb.) Garay 1973 Pabstia jugosa (Lindl.) Garay
Pabstia triptera (Rolfe) Garay 1973 Pabstia viridis (Lindl.) Garay
Pabstia viridis var. parviflora (Hoehne) Garay 1973 Pabstia viridis (Lindl.) Garay


retour à l'accueil
Création : janvier 2006. Dernière modification : février 2009. Page vue 2837 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional