* = page
complète.

haut

Rangaeris (Schltr.) Summerh. 1936

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Aeridinae.

Petit genre africain ne comportant que 7 espèces, le plus souvent de petite taille, proches des Aerangis, dont ils diffèrent du fait que leur rostellum est bi-lobé et que leurs feuilles sont étroites et pliées. Les espèces possèdent presque toutes un long et mince éperon. Toutes sauf une produisent des fleurs blanches qui deviennent orangées en vieillissant.
Ce sont des plantes à cultiver de préférence montées sur un morceau de branche ou sur écorce, en ambiance tempérée et forte hygrométrie, mais elles supportent facilement une ambiance assez sèche lorsque les jeunes feuilles ont fini leur croissance.

Origine du nom : Anagramme (presque) de Aerangis.
Distribution : Afrique tropicale et du Sud.
Espèce type : Rangaeris muscicola (Rchb. f.) Summerh. 1936
Synonymes : Leptocentrum Schltr. 1914;   Barombiella Szlach. 2003.

amaniensis
R.amaniensis
longicaudata
R.longicaudata
muscicola
R.muscicola
rhipsalisocia
R.rhipsalisocia
schliebenii
R.schliebenii
trachypus
R.trachypus
trilobata
R.trilobata
nulle
 
nulle
 

Rangaeris amaniensis (Kraenzl.) Summerh. 1949

RangaerisAmaniensisADN.jpg RangerisAmaniensisPH.jpg RangerisAmaniensisLG.jpg
Photo © Americo Docha NetoPhoto © Patricia HardingPhoto © Lourens Grobler

RangaerisAmaniensis621.jpg
Plante et extrémité d'une feuille
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : De la ville d'Amani en Tanzanie.
Distribution : Sud de l'Éthiopie, Kenya, Tanzanie, Ouganda, et Zimbabwe.
Taille : 40-50 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Frais à chaud.
Époque de floraison : Été.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 4 à 12 cm sur 1 à 2,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 6 à 9 cm.
Taille des fleurs : 3-4 cm.
Durée de la floraison :

Cette espèce vient soit de forêts montagneuses, soit de régions boisées ouvertes, entre 1000 et 2600 mètres d'altitude et est très variable en taille. Elle est épiphyte ou lithophyte et forme souvent de grosses touffes. Sa tige ligneuse, quelquefois ramifiée, porte, vers sa base, les restes des anciennes feuilles. Ses feuilles, distiques, en forme de lanières ou presque oblongues, inégalement bilobées à leur extrémité. Les inflorescence pendantes portent de 5 à 13 fleurs blanches, tournant à l'abricot en vieillissant, munies d'un long éperon de 7,5 à 16 cm de long, et de taille très variable selon les plantes.
Se cultive monté ou en panier à cause de ses longues racines pendantes. Il a besoin d'un repos plus sec et plus lumineux en hiver.
Demande une lumière assez brillante d'après I et E. Lacroix.

Synonymes :
Listrostachys amaniensis Kraenzl. 1909Leptocentrum amaniense (Kraenzl.) Schltr. 1918Cyrtorchis cufodontii Chiov. 1939
Angraecum cufodontii (Chiov.) Chiov. ex Chiarugi 1951


Rangaeris longicaudata (Rolfe) Summerh. 1936

vide

Origine du nom : Latin longicaudata : longue queue.
Distribution : De la Côte d'Ivoire jusqu'au Gabon.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Novembre-décembre en Afrique.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 6-12 cm × 1-1,5 cm.
Taille de l'inflorescence : à 15 cm.
Taille des fleurs : 20 à 35 mm avec un épero, de 15-19 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse le plus souvent sur de grosses branches, dans les forêts toujours vertes ou semi-caduques de basse altitude. Cette plante rare possède de minces et longues tiges et de longues racines aériennes de 30 à 60 cm. Ses feuilles sont sub-oblongues. Les infloresences portent 3 ou 4 fleurs blanches avec un long éperon de 15 à 19 cm.
Pas de données trouvées sur sa culture. Se cultive pobablement en ambiance chaude et très humide.

Synonymes : Mystacidium longicaudatum Rolfe 1897


Rangaeris muscicola (Rchb. f.) Summerh. 1936

RangaerisMusicolaLG1.jpg RangaerisMusicolaLG2.jpg
Photos © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin muscicola/æ : qui vit dans la mousse.
Distribution : Toute l'Afrique tropicale et du Sud.
Taille : 10 cm
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Avril à juillet, quelquefois en novembre.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 6,5 à 20 cm × 0,5 à 1,8 cm.
Taille de l'inflorescence : 10 à 30 cm.
Taille des fleurs : 2-3 cm.
Durée de la floraison :

Espèce largement distribuée qui pousse aussi bien dans des forêts persistantes de montagne que dans des plaines boisées ouvertes, entre 600 et 2200 mètres d'altitude, où on la trouve en épiphyte ou sur des rochers. Sa tige est courte et porte de 5 à 11 feuilles sur 2 rangs, en éventail, linéaires vert foncé. Elle donne naissance à une ou deux inflorescences axillaires qui partent de la feuille la plus basse et qui portent 10 à 16 fleurs, quelquefois plus, blanches, tournant à l'abricot en vieillissant. L'éperon est mince et long (5,5 à 8,5 cm), pendant, légèrement sigmoïde.
Se cultive monté ou en pot à lumière et chaleur modérées et un repos plus au sec en hiver.

Synonymes :
Aeranthes muscicola Rchb. f. 1865Epidorchis muscicola (Rchb. f.) Kuntze 1891Mystacidium muscicolum (Rchb. f.) T. Durand & Schinz 1894
Listrostachys muscicola (Rchb. f.) Rolfe 1897Aerangis muscicola (Rchb. f.) Schltr. 1915Angraecum englerianum Kraenzl. 1886
Listrostachys engleriana (Kraenzl.) Kraenzl. 1894Mystacidium batesii Rolfe 1897Angraecum batesii (Rolfe) Schltr. 1900
Aerangis engleriana (Kraenzl.) Schltr. 1915Aerangis falcifolia Schltr. 1915Angraecum solheidii De Wild. 1916
Listrostachys solheidii De Wild. 1916Aerangis mixta Schltr. 1918Aerangis solheidii (De Wild.) Schltr. 1918
Listrostachys floribunda Rolfe 1918Aerangis floribunda (Rolfe) Summerh. 1932


Rangaeris rhipsalisocia (Rchb.f.) Summerh. 1936

RangaerisRhipsalisociaVD1.jpg RangaerisRhipsalisociaVD2.jpg RangaerisRhipsalisociaVD3.jpg
Photos © Vincent Droissart

Origine du nom : Latin rhipido : en éventail et socialis/is/e : poussant en groupe ?
Distribution : De l'Ouest de l'Afrique tropicale jusqu'à l'Angola.
Taille : 6 à 25 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Mai-juin.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 12 × 0,8 cm.
Taille de l'inflorescence : 4 à 19 cm.
Taille des fleurs : 2,5 cm.
Durée de la floraison :

Petite plante à tige courte dont les 4 à 6 feuilles sont placées en éventail régulier, comme Podangis dactyloceras qui lui ressemble. Elle pousse dans les forêts persistantes de basse altitude, entre 100 et 200 mètres. Ses feuilles sont linéaires, pointues et charnues. L'inflorescence naît entre deux feuilles et porte 9 ou 10 fleurs en forme de cloches, blanches virant à l'abricot avec l'âge, qui ne s'ouvrent pas complètement et qui ont un parfum rappelant la girofle.
Plante assez capricieuse à cultiver, montée ou en pot. Les racines sont sensibles à la pourriture si elles sont mal aérées.

Synonymes :
Angraecum rhipsalisocium Rchb. f. 1865Angorchis rhipsalisocia (Rchb. f.) Kuntze 1891Listrostachys rhipsalisocia (Rchb. f.) Rolfe 1897
Aerangis rhipsalisocia (Rchb. f.) Schltr. 1918Listrostachys cordatiglandula De Wild. 1914Angraecum cordatiglandulum De Wild. 1916
Aerangis cordatiglandula (De Wild.) Schltr. 1918


Rangaeris schliebenii (Mansf.) P.J. Cribb 1989

vide

Origine du nom : Hommage au botaniste allemand Hans-Joachim Schlieben (1902-1975), collecteur en Afrique et aux Mascareignes.
Distribution : Tanzanie.
Taille : 5 cm à 10 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré.
Époque de floraison : Décembre-janvier.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 15-20 cm sur 1-2,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 18 à 30 cm.
Taille des fleurs : 3-4 cm avec un éperon de 16 à 19 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse dans des forêts de pré-montagne ou en bordure de rivière, entre 400 et 1400 mètres d'altitude. Sa tige, courte, porte de nombreuses feuilles en éventail, linéaires à lanéiformes, arrondies et inégalement bilobées à l'apex. L'inflorescence naît entre les feuilles et porte 4 à 8 fleurs blanches avec un long éperon orange-verdâtre.
Plante à cultiver montée ou en panier, à cause de ses racines voyageuses et des longs éperons, sous bonne luminosité et température moyenne. À garder plus au sec en hiver.

Synonymes :
Leptocentrum schliebenii Mansf. 1935Barombia schliebenii (Mansf.) P.J. Cribb 1980Barombiella schliebenii (Mansf.) Szlach. 2003


Rangaeris trachypus (Kraenzl.) Guillaumin 1959

vide

Origine du nom : Latin trachy : rugueux et pus/podis : pied.
Distribution : Cameroun.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Aucune description trouvée. Donnée comme synonyme de R. rhipsalisocia par certains auteurs.

Synonymes : Listrostachys trachypus Kraenzl. 1894


Rangaeris trilobata Summerh. 1936

vide

Origine du nom : Préfixe latin tri : trois et lobatus/a/um : lobé.
Distribution : Du Sud Nigeria jusqu'au Gabon. (Sud Nigeria, Cameroun, Guinée Équatotiale,Gabon et golfe de Guinée.
Taille : 50 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 4-8 cm × 7-9 mm.
Taille de l'inflorescence : 4 à 12 cm.
Taille des fleurs : 2 cm env.; éperon de 45 mm environ.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse depuis le niveau de la mer jusqu'à environ 1000 mètres d'altitude, dans les forêts ombrophiles et forêts secondaires. Il possède une longue tige portant des feuilles assez nombreuses et espacées, oblongues lancéolées et pointues. L'inflorescence axillaire, en racème est lâche et porte à peu près 8 fleurs au labelle trilobé. Les fleurs ont les sépales couleur rose saumon tandis que les pétales et le labelle sont blancs, d'après I. et E. La Croix; les fleurs sont brunâtres d'après le Guide des orchidées de São Tomé et Príncipe.
Il semble que cette plante ne soit pas cultivée.
Photo sur la page 11 du document The Biodiversity of Bouvala.

Synonymes : Solenangis trilobata (Summerh.) R. Rice 2006



Tableau des synonymes

Rangaeris biglandulosa Summerh. 1936 Cribbia brachyceras (Summerh.) Senghas 1985
Rangaeris brachyceras (Summerh.) Summerh. 1936 Cribbia brachyceras (Summerh.) Senghas 1985
Rangaeris dorotheae (Rendle) Summerh. 1936 Diaphananthe dorotheae (Rendle) Summerh. 1949
Rangaeris viridiflora (P.J. Cribb & J.Stewart) Szlach. 2003 Ypsilopus viridiflorus P.J. Cribb & J. Stewart 1985


retour à l'accueil
Création : novembre 2004. Dernière modification : novembre 2008. Page vue 2878 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional