* = page
complète.

haut

Galeandra Lindl. 1830

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Cymbidieae, Sous-Tribu : Cyrtopodiinae.

Genre composé de 38 espèces, terrestres ou épiphytes à feuilles caduques, réparties dans l'ensemble de l'Amérique sub-tropicale, avec une forte concentration en Amazonie, et dans la Péninsule Indochinoise. Ce sont des plantes aux pseudobulbes fusiformes, aux feuilles distiques, étroites, pliées longitudinalement. Les inflorescences apicales sont en racème ou paniculées; elles portent des fleurs dont les sépales et les pétales sont libres et dont le labelle tubulaire est muni d'un éperon saillant.
Ces orchidées ont besoin d'une eau copieuse pendant la croissance puis d'une diminution pendant la floraison suivie d'un repos au frais et sec en hiver avec juste quelques brumisations pour que les pseudobulbes ne se ratatinent pas.

Origine du nom : Latin galea : casque et grec andros : homme.
Distribution : Péninsule indochinoise et Amérique tropicale et subtropicale.
Espèce type : Galeandra baueri Lindley 1832.
Synonyme : Corydandra Rchb. 1841

baueri
G.baueri
leptoceras
G.leptoceras
minax
G.minax
stangeana
G.stangeana
nulle
 
nulle
 

Galeandra baueri Lindl. 1830

GaleandraBaueriFS.jpg GalenadraBaueriFleurFS.jpg GaleandraBaueriPlanteFS.jpg
Photos © Florence Schertzinger

GaleandraBaueriJCG.jpg GaleandraBaueriMA1.jpg galeandraBaueriMA2.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © Michel Ancel

galeandraBaueriAM1.jpg GaleandraBaueriAM2.jpg Galeandrabaueri1840_3.jpg
Photos © Anne-Marie GabrielDessin tiré de
«Edwards's Botanical Register»
Volume III - 1840.

Origine du nom : Hommage à Franz Andreas Bauer (1758 - 1840), peintre d'orchidées d'origine autrichienne.
Distribution : Guyane et Nord du Brésil.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Épiphyte de taille moyenne aux pseudobulbes fusiformes et comprimés, portant 4 à 6 feuilles distiques, lancéolées et acuminées. La fleur ressemble à G. stangeana mais en plus grand. On le trouve dans les forêts ouvertes, les forêts de pins et les forêts de palmiers à épines (épinettes).
Certains auteurs mentionnent Galeandra baueri Lindl. var. lutea S. Watson, qui est une variante à fleurs jaunes.
Cultiver de préférence en pot, avec un compost riche en matières organiques. À la chute des feuilles, réduire progressivement les arrosages jusqu'à l'arrêt complet et les reprendre à l'apparition des nouvelles pousses. Pendant le repos, il faut éviter le dessèchement des pseudobulbes en vaporisant un peu d'eau de temps en temps. Dans de bonnes conditions, il peut fleurir jusqu'à 3 fois sur la même hampe.

Synonymes :
Galeandra cristata Lindl. 1844Galeandra funckii Lindl. ex Rchb. f. 1856Galeandra funckiana Lindl. ex Rchb. f. 1881


Galeandra leptoceras Schltr. 1920

GaleandraLeptoceras350.jpg GaleandraLeptoceras352.jpg GaleandraLeptoceraAL.jpg
Photos © J.L. BarbryPhoto ©
Agnès & Lucien Lelong

galeanfraLeptocerasPH.jpg
Photo © Patricia Harding

Origine du nom : Grec lepto : mince, fin, menu et keratos : corne (pour son mince éperon).
Nom local : The Thin Horned Galeandra (Le Galeandra mince corne).
Distribution : Colombie.
Taille : 40-60 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Eté-automne.
Taille des pseudobulbes : 40 cm env.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 4,5 cm.
Durée de la floraison : Env. 2 semaines par bouquet.

Épiphyte des forêts de basse altitude à saison sèche marquée. Ses pseudobulbes portent des feuilles caduques linéaires et pointues à l'apex.
Bien arroser pendant la croissance et stopper les arrosages à la chute des feuilles. Ne nécessite pas une hygrométrie très importante mais aime une bonne ventilation.

Synomymes : Pas de synonymes.


Galeandra minax Rchb. f. 1874

GaleandraMinaxDHB.jpg GaleandraMinax887.jpg GaleandraMinax889.jpg
Photo ©
Dalton Holland Baptista
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin minax : menaçant ou en saillie, en surplomb.
Distribution : Venezuela et Nord du Brésil.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Fin printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte des forêts de basse altitude à saison sèche marquée. Ses pseudobulbes fusiformes et érigés, portent des feuilles caduques linéaires, pointues et nervurées. L'inflorescence naît au sommet des pseudobulbes juste formés.
Plante à garder plutôt en pot, à bonne chaleur et à lumière pas trop intense. Bien arroser pendant la croissance et stopper les arrosages à la chute des feuilles.

Synomymes : Pas de synonymes.


Galeandra stangeana Rchb. f. 1856

galstangeana.jpg galeandrastangeana.jpg Gal_stangeana_802.jpg
Jeune plante.
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George
Photos © J.L. Barbry

GaleandraStangeana_1374.jpg GaleandraStangeana_1375.jpg GaleandraStangeana111.jpg
Photos © J.L. Barbry

GaleandraStangeana107.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage à Stange, chef jardinier du consul Shiller (grand amateur d'orchidées), à Hambourg.
Distribution : Venezuela, Colombie, Pérou et Brésil.
Taille : 22 cm.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Fin été à début hiver (juillet au Brésil).
Taille des pseudobulbes : 12 cm.
Taille des feuilles : 15 x 1,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 8-15 cm portant env. 4 fleurs.
Taille des fleurs : environ 4 x 2 cm.
Durée de la floraison : 1 mois et plus.

Petit épiphyte du Sud le l'Amérique tropicale où il pousse dans les forêts tropicales chaudes de basse altitude. Il possède des pseudobulbes fusiformes pointus portant des feuilles distiques caduques. Les inflorescences poussent à l'apex des jeunes pseudobulbes arrivés à maturité; elles portent des fleurs variables en couleur, de bonne durée et parfumées.
Plante de culture facile. Il faut bien l'arroser et la nourrir pendant sa croissance, et arrêter les arrosages dès la chute des feuilles. Si l'ambiance est sèche pendant l'hiver, et si les pseudobulbes ont tendance à se ratatiner, on arrosera très légèrement. La hampe florale a tendance à sécher si la plante a soif.
Note de J. Barbosa Rodrigues : «Cette espèce, un peu rare, a les sépales et les pétales brunâtres; le labelle, qui a l'éperon aussi long que l'ovaire, est blanc pur avec le lobe médian lilas foncé. les pseudobulbes sont allongés, de 0,2 m de long.; tant qu'ils sont jeunes ils sont couverts par la gaine des feuilles mouchetées de pourpre noir, et après la chute des feuilles ils sont entièrement pourpres.»

Synonymes : Galeandra villosa Barb.Rodr. 1877;   Galeandra pubicentrum C. Schweinf. 1943.



Tableau des synonymes

Galeandra angornensis Rchb. f. Eulophia angornensis (Rchb. f.) P.J.Cribb
Galeandra angornensis Rchb. f. 1863 Eulophia angornensis (Rchb. f.) P.J. Cribb
Galeandra baueri var. pilosocolumna C. Schweinf. 1944 Galeandra pilosocolumna (C. Schweinf.) D.E. Benn. & Christenson
Galeandra bituberculata Rolfe 1895 Non défini
Galeandra bouliawongo Rchb. f. 1852 Eulophia bouliawongo (Rchb. f.) J. Raynal
Galeandra coxipoensis Hoehne 1912 Galeandra beyrichii Rchb. f.
Galeandra cristata Lindl. 1844 Galeandra baueri Lindl.
Galeandra descagnolleana Rchb. f. 1887 Galeandra lacustris Barb. Rodr.
Galeandra devoniana var. delphina L. Linden & Rodigas 1886 Galeandra devoniana M.R. Schomb. ex Lindl.
Galeandra euglossa Rchb. f. 1852 Eulophia euglossa (Rchb. f.) Rchb. f. ex Bateman
Galeandra extinctoria Lindl. 1833 Eulophia gracilis Lindl.
Galeandra fiebrigii Schltr. 1922 Galeandra beyrichii Rchb. f.
Galeandra flaveola Rchb. f. 1887 Galeandra dives Rchb. f. & Warsz.
Galeandra funckiana Lindl. ex Rchb. f. 1881 Galeandra baueri Lindl.
Galeandra funckii Lindl. ex Rchb. f. 1856 Galeandra baueri Lindl.
Galeandra gracilis (Lindl.) Lindl. 1833 Eulophia gracilis Lindl.
Galeandra juncea Lindl. 1840 Galeandra styllomisantha (Vell.) Hoehne
Galeandra longibracteata Lindl. 1862 Eulophia cristata (Afzel. ex Sw.) Steud.
Galeandra montana Barb. Rodr. 1882 Galeandra lagoensis Rchb. f. & Warm.
Galeandra montana var. alborosea Hoehne 1910 Galeandra lagoensis Rchb. f. & Warm.
Galeandra paranaensis Schltr. 1920 Galeandra paraguayensis Cogn.
Galeandra petersii Rchb. f. 1847 Eulophia petersii (Rchb. f.) Rchb. f.
Galeandra pubicentrum C. Schweinf. 1943 Galeandra stangeana Rchb. f.
Galeandra quartiniana (A. Rich.) Rchb. f. 1852 Eulophia guineensis Lindl.
Galeandra villosa Barb. Rodr. 1877 Galeandra stangeana Rchb. f.
Galeandra viridis Barb. Rodr. 882 Galeandra beyrichii Rchb. f.


retour à l'accueil
Création : décembre 2005. Dernière modification : mardi 1 janvier 2008. Page vue 3637 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional