* = page
complète.

haut

Coelia Lindl. 1830

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Epidendreae, Sous-Tribu : Coeliinae.

Ce genre ne comprend que 5 espèces terrestres, lithophytes ou épiphytes dont 4 qui avaient été placées dans le genre Bothriochilus par Lemaire en 1856. Dressler, en accord avec Lindley considère Bothriochilus comme genre synonyme.
Le genre se caractérise par des pseudobulbes groupés, vert olive brillant, ovoïdes à ellipsoïdes portant jusque 5 feuilles apicales, pétiolées, linéaires lancéoléees, molles, nervurées ou plicatives. L'inflorescence basale est courte, en racème, et porte des fleurs charnues et parfumées qui ne s'ouvrent pas complètement.
Se cultive en ambiance tempérée sur un substrat maintenu humide pendant la croissance en diminuant les arrosages dès que les pseudobulbes sont mûrs. Toutes les espèces du genre sont intolérantes à l'accumulation de sels minéraux sur leurs racines.

Origine du nom : Grec koilos creux; référence erronée aux pollinies concaves, alors qu'elles sont convexes.
Distribution : Du Mexique à l'Amérique Centrale et les Caraïbes.
Espèce type : Coelia triptera (J.E. Sm.) G. Don ex Steud. 1840.
Synonyme : Bothriochilus Lem. 1853

bella
C.bella
densiflora
C.densiflora
guatemalensis
C.guatemalensis
macrostachya
C.macrostachya
triptera
C.triptera
nulle
 

Coelia bella (Lem.) Rchb. f. 1861

coelia_bellaMM.jpg
Photo © Marc Maccolini

Origine du nom : Sans commentaire.
Distribution : Du Sud-Est du Mexique à l'Amérique Centrale (Mexique, Belize, Costa Rica, Guatemala et Honduras).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Été.
Taille des pseudobulbes : 6 cm par 4 cm;
Taille des feuilles : Jusque 50 cm.
Taille de l'inflorescence : 15 cm.
Taille des fleurs : 5 à 6 cm.
Durée de la floraison :

Plante terrestre, quelquefois épiphyte, de moyenne à grande taille de forêts humides qui pousse jusqu'à 1500 mètres d'altitude. L'inflorescence basale, en racème, est courte et érigée; elle pousse sur le côté des nouveaux pseudobulbes et porte de 2 à 6 fleurs au fort parfum d'amande.
À cultiver dans un mélange d'écorces de pin assez fines, à ombre modérée, avec de bons arrosages pendant la croissance, en ambiance chaude et humide. Léger repos en hiver, sans laisser sécher le compost complètement. Il semblerait que les racines de cette plante n'aiment pas être dérangées et qu'il faille la rempoter le moins souvent possible.

Synonymes : Bifrenaria bella Lem. 1853;   Bothriochilus bellus (Lem.) Lem. 1853.


Coelia densiflora Rolfe 1906

vide

Origine du nom : Latin densiflorus/a/um : à floraison dense.
Distribution : Sud-Est du Mexique, Salvador et Guatemala.
Taille : 60-70cm.
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 5-7 cm.
Taille des feuilles : 35 à 50 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 2 cm env.
Durée de la floraison :

Plante découverte à 1600 mètres d'altitude, en forêt semi humide riche en épiphytes, dans une zone archéologique Maya. Ses pseudobulbes sont ovoïdes, légèrement comprimés, et entourés de deux bractées lorsqu'ils sont jeunes. Ils portent environ 5 feuilles apicales. L'inflorescence naît à la base des pseudobulbes et porte un racème de 150 à 200 petites fleurs blanches disposées en spirale autour du rachis.

Synonymes : Bothriochilus densiflorus (Rolfe) Ames & Correll 1942


Coelia guatemalensis Rchb. f. 1861

vide

Origine du nom : Du Guatemala.
Distribution : Sud-Est du Mexique, Salvador et Guatemala.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Frais à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Eté.
Taille des pseudobulbes : 5 cm.
Taille des feuilles : 15-30 cm sur 10-15 mm.
Taille de l'inflorescence : 15-16 cm.
Taille des fleurs : Plus de 5 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse sur des chênes en forêts humides et brumeuses au milieu de fougères et de broméliacées, jusqu'à 3000 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont coniques à subrhomboïdaux et portent plusieurs feuilles. L'inflorescence basale en racème porte jusque 7 fleurs parfumées; elle pousse sur les jeunes pseudobulbes.
Cette espèce est menacée dans son habitat d'origine.

Synonymes : Bothriochilus guatemalensis (Rchb. f.) L.O. Williams 1940


Coelia macrostachya Lindl. 1842

CoeliaMacrostachyaAL.jpg CoeliaMacrostachya2AL.jpg CoeliaMacrostachya_1854.jpg
Photos © Agnès & Lucien LelongDessin extrait de
«Flore des Serres et des Jardins de l’Europe»
par Charles Lemaire et coll. Volume 9, 1854.

Origine du nom : Grec macro : grand et stachia : épis.
Distribution : Du Mexique jusqu'à l'Amérique Centrale.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 45 à 60 cm.
Taille des fleurs : Près de 1,5 cm.
Durée de la floraison :

Gros épiphyte, lithophyte ou terrestre des forêts de chênes, de pins et de liquidambars entre 500 et 2500 mètres d'altitude. L'inflorescence est cylindrique, serrée, en racème et porte de nombreuses fleurs parfumées. Elle pousse à la base des nouveaux pseudobulbes.

Synonymes : Bothriochilus macrostachyus (Lindl.) L.O. Williams 1940;   Coelia macrostachya var. integrilabia Rchb.f. 1866.


Coelia triptera (Sm.) G. Don ex Steud. 1840

CoeliaTriptera.jpg CoeliaTripteraLG1.jpg CoeliaTripteraLG2.jpg
Dessin extrait de
«Icones Pictae Plantarum Rariorum Illustratae»
De Jacob Edward Smith.
Photos © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin tri : trois et pterus/a/um : aile.
Distribution : Du Mexique à l'Amérique Centrale, Caraïbes
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Hiver à printemps.
Taille des pseudobulbes : 3 à 5 cm.
Taille des feuilles : 20 _40 cm par 1-2 cm.
Taille de l'inflorescence : 10 à 26 cm.
Taille des fleurs : 1,5 cm.
Durée de la floraison :

Plante épiphyte ou, le plus souvent, lithophyte à croissance vigoureuse des forêts montagneuses, entre 500 et 1400 mètres d'altitude. L'inflorescence basale pousse sur les nouveaux pseudobulbes matures et donne naissance à de nombreuses fleurs en racème très parfumées qui ne s'ouvrent pas complètement.
Cette espèce supporte des températures un peu plus élevées que les autres membres du genre.

Synonymes :
Epidendrum tripterum Sm. 1793Cymbidium tripterum (Sm.) Sw. 1799Coelia baueriana Lindl. 1833



Tableau des synonymes

Coelia baueriana Lindl. 1833 Coelia triptera G. Don ex Steud. 1840
Coelia macrostachya var. integrilabia Rchb. f. 1866 Coelia macrostachya Lindl. 1842


retour à l'accueil
Création : mai 2006. Dernière modification : jeudi 6 mars 2008. Page vue 3280 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional