* = page
complète.

haut

Macradenia Robert Brown 1822

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Oncidiinae.

Ce genre américain comporte onze espèces épiphytes au port cespiteux dont les petits pseudobulbes, allongés ou cylindriques, portent une seule (rarement deux) feuille, et dont les inflorescences basales, simples ou ramifiées, sont généralement pendantes. Les feuilles sont condupliquées, oblongues lanceolées. Les fleurs sont de taille moyenne; les pétales et les sépales sont égaux et le labelle, trilobé, est relié au pied de la colonne.
La plupart de ces espèces se portent mieux cultivées sur plaque pour satisfaire à la nature pendante de leur floraison. Elles demandent une ombre et des arrosages modérés avec, toutefois, un peu plus d'eau et d'engrais pendant la saison de croissance.

Origine du nom : Grec macros : grand et dena glande, en référence au stipe allongé.
Distribution : Toute l'Amérique tropicale et subtropicale.
Espèce type : Macradenia lutescens R. Br. 1822.
Synonymes : Rhynchadenia A. Rich. 1850;   Serrastylis Rolfe 1894.

amazonica
M.amazonica
brassavolae
M.brassavolae
delicatula
M.delicatula
loxoglottis
M.loxoglottis
lutescens
M.lutescens
multiflora
M.multiflora
paraensis
M.paraensis
paulensis
M.paulensis
regnellii
M.regnellii
rubescens
M.rubescens
tridentata
M.tridentata
nulle
 

Macradenia amazonica Mansf. 1928

vide

Origine du nom : De la province Amazonas du Brésil.
Distribution : Nord du Brésil (Acre. Mâncio Lima.)
Taille : 15 cm au plus.
Exposition :
Température : Chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 2 cm.
Taille des feuilles : Moins de 10 cm.
Taille de l'inflorescence : 8 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Plante de basse altitude qui pousse dans les forêts chaudes et humides. Les inflorescences naissent à la base des pseudobulbes et portent plusieurs fleurs. Les pétales et les sépales sont brun rouge et le labelle rouge cramoisi.
À cultiver à forte humidité et bonne chaleur, été comme hiver. Bien arroser pendant la période de croissance. Diminuer les arrosages lorsque les pseudobulbes sont matures, sans laisser sécher les plantes.
Espèce menacée.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia brassavolae Rchb. f. 1852

MacradeniaBrassavolaeLG.jpg MacradeniaBrassavolaePH.jpg
Photo © Lourens GroblerPhoto © Patricia Harding.

Origine du nom : Ressemblance avec Brassavola.
Distribution : Sud Est du Mexique jusqu'au Venezuela et l'Équateur.
Taille : 25 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Automne.
Taille des pseudobulbes : 1,5 à 4,5 cm.
Taille des feuilles : 10-20 cm sur 4,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 30 cm maximum.
Taille des fleurs : 2,5 cm à 5 cm.
Durée de la floraison :

Petit épiphyte de forêts côtières humides de basse altitude (de 0 à 300 m) qui forme des touffes denses. Il possède de minces pseudobulbes cylindriques et cannelés, ne portant qu'une seule feuille apicale oblongue-oblancéolée, subaiguë et coriace. L'inflorescence, longue et pendante pousse à la base des pseudobulbes matures et porte jusqu'à 15 fleurs agréablement parfumées.
Il vaut mieux cultiver cette espèce montée ou en panier, à ombre modérée et forte humidité. Arroser copieusement pendant la croissance et diminuer lorsque les pseudobulbes sont mûrs.

Synonymes :
Serrastylis modesta Rolfe 1894Macradenia modesta (Rolfe) Rolfe 1896Macradenia brassavolae var. albiflora Senghas & Seeger 1996


Macradenia delicatula Barb. Rodr. 1882

vide

Origine du nom : Latin delicatus/a/um délicat, plaisant, et ulus/a/um : suffixe diminutif.
Distribution : Brésil (Minas Gerais).
Taille :
Exposition :
Température : Tempéré-froid.
Époque de floraison : Automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Petit épiphyte qui provient des forêts fraîches de l'état de Minas Gerais où la température descend en dessous de 10°C la nuit pendant la saison froide. Ses pseudobulbes sont subcylindriques et ne portent qu'une seule feuille apicale. Les inflorescences pendantes portent de 8 à 10 fleurs blanches avec des sépales jaunâtres.
À cultiver à forte humidité et copieux arrosages du printemps jusqu'à l'automne. En hiver, les arrosages sont moins fréquent mais l'humidité relative doit rester assez importante.
Peu d'informations trouvées sur cette plante qui doit être assez rare en culture.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia loxoglottis Focke ex Rchb. f. 1863

vide

Origine du nom : Latin lox : préfixe signifiant en biais, incliné et du grec glottis : gorge.
Distribution : Surinam.
Taille :
Exposition :
Température : Chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Peu d'informations trouvées à propos de cette plante qui doit être rare : on ne connaît même pas sa taille. La région dans laquelle elle a été trouvée est soumise à d'assez fortes pluies tout au long de l'année.
Il est probable qu'il faille la cultiver en ambiance chaude et très humide toute l'année.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia lutescens R. Br. 1822

MacradeniaLutencensPH.jpg macradeniaLutescensAMG1.jpg macradeniaLutescensAMG2.jpg
Photo © Patricia HardingPhotos © Anne-Marie Gabriel

MacradeniaTriandraEBR.jpg
Dessin extrait de
«Edwards's Botanical Register»
Volume VIII - 1836
(as M. triandra).

Origine du nom : Latin lutescens/entis : jaunâtre.
Distribution : Du Sud de la Floride et des Caraïbes jusqu'au Sud de l'Amérique tropicale
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Automne hiver.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 120 cm env.
Taille des fleurs : 1,5-2 cm.
Durée de la floraison :

Petit épiphyte des forêts humides de basse altitude (entre 200 et 450 mètres) aux pseudobulbes allongés, subteretes, légèrement cannelés et entourés de bractées blanchâtres, qui portent une seule feuille apicale, épaisse et carénée, elliptique-lancéolée. L'inflorescence pendante naît à la base des nouveaux pseudobulbes matures; elle est longue et porte de nombreuses fleurs.
Cette plante doit être maintenue à forte humidité, avec de bons arrosages toute l'année, mais ses racines doivent sécher assez vite. Les arrosages seront cependant atténués avec la baisse de la longueur des jours.

Synonymes :
Macradenia triandra Lindl. 1836Rhynchadenia cubensis A. Rich. 1850Macradenia surinamensis Rchb. f. & Wullschl. 1863


Macradenia multiflora (Kraenzl.) Cogn. 1904

MacradeniaMultifloraFB1.jpg MacradeniaMultifloraFB2.jpg MacradeniaMultifloraFB2b.jpg
Photos © Fabienne Boursier

MacradeniaMultifloraADN.jpg MacradeniaMultifloraLG.jpg
Photo © Americo Docha NetoPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : à nombreuses fleurs.
Distribution : Du Brésil jusqu'au Paraguay.
Taille : 20 cm env.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : 4-5 cm
Taille des feuilles : 15 cm env. sur 2-3 cm.
Taille de l'inflorescence : 20 cm.
Taille des fleurs : 2 cm
Durée de la floraison :

Épiphyte de taille moyenne des forêts humides que l'on trouve depuis le niveau de la mer jusqu'environ 1000 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes vert brillant sont aplatis, oblongs-coniques, comprimés, et portent deux feuilles érigées, membraneuses ligulées-lancéolées, aiguës ou légèrement acuminées. L'inflorescence, qui part de la base des pseudobulbes matures, porte de nombreuses fleurs assez serrées et parfumées.
À cultiver à forte humidité, avec de copieux arrosages du printemps jusqu'à l'automne. Diminuer les arrosages en hiver mais les racines ne doivent pas sécher complètement
Menacé d'extinction dans l'état de São Paulo.

Synonymes : Trichopilia multiflora Kraenzl. 1896


Macradenia paraensis Barb. Rodr. 1877

vide

Origine du nom : De l'état de Pará, au Brésil, où il a été découvert.
Distribution : Du Brésil jusqu'au Paraguay.
Taille :
Exposition :
Température : Chaud.
Époque de floraison : Automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 8-9 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Pas d'information trouvée sur la localisation exacte et l'altitude où a été trouvé ce petit épiphyte. Il vit dans les forêts humides et chaudes. Ses pseudobulbes ne portent qu'une seule feuille apicale. Les fleurs sont blanches avec des sépales jaunâtres.
Se cultive comme les autres Macradenia chauds.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia paulensis Cogn. 1906

vide

Origine du nom : De l'état de São Paulo, au Brésil, où il a été découvert.
Distribution : Sud Est du Brésil.
Taille : 13 cm.
Exposition :
Température : Tempéré-froid à .
Époque de floraison : Hiver.
Taille des pseudobulbes : 1 à 3,5 cm.
Taille des feuilles : jusque 10 cm.
Taille de l'inflorescence : jusque 10 cm.
Taille des fleurs : 1,5 cm env.
Durée de la floraison :

Il a été découvert dans le Sud Est de l'état de São Paulo, où les forêts sont fraîches et humides, sans qu'il soit précisé d'altitude. Ses pseudobulbes sont elliptiques à ovés, avec côtés angileux. Ils sont entourées de gaines foliacées et portent une ou deux feuilles oblongues à laniformes. L' inflorescence en racème pousse à las base des pseudobulbes; elle porte plusieurs fleurs au calice marron et corolle blanche avec des taches marron.
Se cultive en ambiance assez fraîche (18 à 22 °C le jour, 11 à 17 °C la nuit), avec une forte hygrométrie et de bons arrosages en dehors de l'hiver. Le substrat doit être très drainant.
Plante menacée dans son habitat naturel.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia regnellii Barb. Rodr. 1882

macregnelii.jpg macrregnelii.jpg macraregnelii.jpg
Photo © Americo Docha Neto
pour Orchidaceae Brasilienses
Photo © Americo Docha Neto
pour Orchidaceae Brasilienses
Photo © Americo Docha Neto
pour Orchidaceae Brasilienses

MacradeniaRegnelliiADN.jpg MacradeniaregelliiFlorBras.jpg
Photo © Americo Docha Netodessin tiré de
Flora Brasiliensis
de Carl Friedrich Philipp von Martius.
Vol. III, Part VI, Fasc. 127 Plate 29, 1904.

Origine du nom : Hommage au botaniste suédois Anders Fredrik Regnell (1807-1884), collecteur au Brésil.
Distribution : Brésil (Minas Gerais).
Taille : 10 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Janvier.
Taille des pseudobulbes : 1cm env.
Taille des feuilles : 10 cm env.
Taille de l'inflorescence : 8-9 cm.
Taille des fleurs : 3 cm env.
Durée de la floraison :

Épiphyte nain des plaines et savanes de l'intérieur des terres. Ses pseudobulbes sont érigés à arqués; ils sont enveloppés à leur base de gaines distiques. Les feuilles sont charnues, elliptiques à oblongues. Les inflorescences arquées naissent à la base des pseudobulbes matures et portent de 8 à 10 fleurs blanches.
À cultiver sous forte hygrométrie toute l'année, avec de bons arrosages du printemps à l'automne.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia rubescens Barb. Rodr. 1877

MacradeniaRubescensADN.jpg
Photo © Americo Docha Neto

Origine du nom : Latin rubescens/entis : rougissant, presque rouge.
Distribution : Nord du Brésil (Maranhão).
Taille : 20 cm.
Exposition :
Température : Chaud.
Époque de floraison : Été.
Taille des pseudobulbes : env. 5 cm.
Taille des feuilles : 15 cm sur 2-2,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 9-10 cm.
Taille des fleurs : 2-3 cm.
Durée de la floraison :

Petit épiphyte de forêts humides et chaudes de basse altitude. Ses pseudobulbes, presque cylindriques et aplatis, sont courbés et sont entourés à leur base de gaines distiques. Les feuilles sont oblongues à lancéolées. Les inflorescences, légèrement fléchies, émergent de la base des pseudobulbes. Les pétales et les sépales sont pourpres avec une marge jaune, tandis que le labelle est blanc à points pourpres.
À cultiver sous très forte hygrométrie toute l'année, avec de bons arrosages du printemps à l'automne, moins en hiver. Les racines ne doivent jamais sécher complètement.

Synomymes : Pas de synonymes.


Macradenia tridentata C. Schweinf. 1945

vide

Origine du nom : Latin tri : trois et dentata : dentelé.
Distribution : Nord du Pérou.
Taille : 20-25 cm.
Exposition :
Température : Chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 4 cm max.
Taille des feuilles : 10-15 cm sur 0,5-2 cm.
Taille de l'inflorescence : 10-20 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Les spécimen ont été trouvés dans les forêts de basse altitude, entre 0 et 500 mètres. Les pseudobulbes très rapprochés, poussent sur un court rhizome; ils sont piriformes à cylindriques. Les inflorescences sont érigées à arquées; elles poussent à la base des nouveaux pseudobulbes arrivés à maturité.
Se cultive en ambiance chaude et humide toute l'année.

Synomymes : Pas de synonymes.



Tableau des synonymes

Macradenia brassavolae var. albiflora Senghas & Seeger 1996 Macradenia brassavolae Rchb. f.
Macradenia buchtienii Schltr. 1929 Warmingia buchtienii (Schltr.) Schltr. ex Garay & Christenson
Macradenia eugenii (Rchb. f.) Schltr. 1914 Warmingia eugenii Rchb. f.
Macradenia loefgrenii (Cogn.) Schltr. 1914 Warmingia eugenii Rchb. f.
Macradenia mexicana Kraenzl. 1920 Non défini
Macradenia modesta (Rolfe) Rolfe 1896 Macradenia brassavolae Rchb. f.
Macradenia mutica Lindl. 1839 Trichopilia mutica (Lindl.) Rchb. f. & Wullschl.
Macradenia polystachya Spreng. 1826 Oeoniella polystachys (Thouars) Schltr.
Macradenia surinamensis Rchb. f. & Wullschl. 1863 Macradenia lutescens R. Br.
Macradenia triandra Lindl. 1836 Macradenia lutescens R. Br.


retour à l'accueil
Création : juin 2006. Dernière modification : novembre 2008. Page vue 2863 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional